Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Paul Biya attaque les dossiers sensibles
(23/03/2009)
Cameroun: Un probable remaniement et l’Opération Epervier III comme préséances.
Par Jean François Channon (Le Messager)
Le président  Paul Biya aurait prévu un remaniement ministériel qui crée la psychose au sommet de l'état.
Le président Paul Biya aurait prévu un remaniement ministériel qui crée la psychose au sommet de l'état.
Si la satisfaction se lisait sur le visage du président de la République, face à la réussite apparente de cette visite du Pape, beaucoup au sein du sérail politique ont cru voir de manière immédiate, un certain enthousiasme de la part du Prince à très vite reprendre du service sur les grands dossiers de l’Etat. C’est ainsi que ce 22 mars 2009, Paul Biya a pris un certain nombre de mesures. La première est la nomination en la personne de Simon Pierre Bikele au prestigieux poste de chef du protocole d’Etat à la présidence de la République. Ce brillant diplomate, ministre plénipotentiaire, était jusque-là l’adjoint au titulaire du poste, Dominique Awono, nommé il y a près d’un an de cela, ambassadeur du Cameroun en Italie. Le deuxième acte pris par le chef de l’Etat porte sur la convocation d’une séance extraordinaire du Conseil supérieur de la magistrature pour ce jeudi 26 mars 2009 à 10h au Palais de l’Unité. Si l’ordre du jour de cette réunion n’a pas été indiqué, il se dit qu’elle pourrait porter sur des sanctions à attribuer à certains magistrats indélicats et surtout sur la promotion des magistrats qui devront conduire dans les prochains mois, les nouvelles procédures judiciaires relatives à l’Opération Epervier.

Sur le plan politique, le 19 mars 2009, Paul Biya a, en tant que président national du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), adressé aux responsables locaux de son parti, une lettre circulaire sur les festivités du 24 mars 2009, qui marque le 24è anniversaire du parti au pouvoir au Cameroun. Dans ladite circulaire, Paul Biya célèbre la paix et la stabilité, l’unité et l’intégration qui de son point de vue, règnent au Cameroun. Avant d’inviter ses camarades à réfléchir sur le thème retenu pour ces festivités, à savoir “ Gouvernance locale et développement ”. Thème qui selon le président national du Rdpc devrait entre autres “ préparer nos militants et compatriotes à accompagner les collectivités locales décentralisées dans l’accomplissement de leurs missions, dans le respect des principes fondamentaux que sont l’unité nationale, l’intégration et la primauté de l’Etat ”.

Spéculations et agenda présidentiel

Si au sein du “ Parti des flammes ” et particulièrement chez les militants de base, l’ambiance, après la mobilisation pour la visite du Pape, est aux festivités du 24 mars, dans le sérail politique camerounais, c'est-à-dire dans les instances stratégiques où les grandes décisions sur la marche du pays sont prises, les cœurs sont pratiquement à autres choses. “ C’est tout à fait symptomatique l’atmosphère qui prévaut en ce moment. Tout le monde a le cœur du côté d’Etoudi. Aller dans les ministères, vous verrez que la plupart des ministres et leurs principaux collaborateurs vivent dans une espèce de stress permanent. C’est comme si on était à la fin des règnes de ministres dans nos ministères ”, indique un hiérarque du Rdpc. Selon des sources bien introduites, sauf changement de stratégie de Paul Biya, un réaménagement ministériel devrait intervenir dans les prochains jours ou alors dans les prochaines semaines. D’aucuns vont jusqu’à donner la date butoir du 15 avril 2009, c'est-à-dire quelques jours après la présente session parlementaire.

Un député, lui aussi hiérarque du parti au pouvoir se veut cependant nuancé. “ Disons que l’on ne peut pas dire avec le maximum de précisions qu’il y aura un remaniement à telle ou telle autre date. Ce n’est pas réaliste. Et surtout, ce n’est pas ainsi que fonctionne le président Paul Biya. Lui seul sait quand et comment changer les hommes avec qui il travaille ; et comment mettre dans l’arène ceux qui seront désormais à la hauteur des espérances et des grandes ambitions qu’il nourrit pour le pays. Maintenant, on peut imaginer que après le récent séjour du président en Europe, il a pu faire le point avec lui-même, et ses principaux collaborateurs sur cette question de réaménagement gouvernemental. Mais ceci n’est que spéculations. Même si depuis on peut s’attendre, selon une certaine logique à un remaniement. C’est dans les esprits. Certainement aussi dans l’esprit de qui de droit. Attendons donc de voir ce que fera le chef de l’Etat… ”

Par contre, ce dont on est pratiquement certain au sein du sérail politique camerounais est que, dans les prochaines semaines, des arrestations et des procédures relatives à l’Opération Epervier vont reprendre. Beaucoup parlent même de “ vastes et déterminantes arrestations ” sur la plupart des dossiers en cours à la police judiciaire, et au Contrôle supérieur de l’Etat. En fait, il s’agit des dossiers autrefois dévoilés par le vice Premier ministre, ministre de la justice garde des sceaux.


Source: Le Messager


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
paul biya  dossiers sensibles  épervier 3  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 7 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2020. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site