Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > CAN 2010
Le Cameroun fait taire le Ghana: Cameroun 1 - Ghana 0
(07/02/2008)
Les lions indomptables ont fait sensation et se sont qualifiés pour la finale face à un Ghana qui n'aura pas fait de cadeau.
Par Berisports (Nkwayep Mbouguen)
Eto'o jubile, Essien à terre
Eto'o jubile, Essien à terre
Peu d'observateurs avaient parié dessus après la confrontation face à l'Egypte, mais les lions auront fait taire tous leurs détracteurs, en étant le premier qualifié pour la finale, face à un Ghana plein de désillusions ce soir.

Eto'o avait parié dessus, Rigobert Song l'avait dit, les supporters camerounais en rêvaient sans trop oser le dire trop haut, et les lions ont tenu le pari d'arriver jusqu'en finale, où ils affronteront le vainqueur du match Egypte - Côte d'Ivoire.

Au courage, montant petit à petit en puissance, Otto Pfister et les Camerounais semblent s'améliorer à chaque match, et on voit vraiment que la préparation de cette compétition n'a pas été faite dans les normes. Qu'importe, les quadruples champions ont réussi à se hisser jusqu'au dernier match, et prétendront à un cinquième titre de champion d'Afrique.

Pour revenir à la rencontre, les lions ont brillé par leur hargne en défense et à la récupération, empêchant des Ghanéens qui avaient le contrôle du ballon de se montrer réellement dangereux.

Les lions joueront malheureusement sans Bikey, expulsé en fin de match. On s'intéressera aussi de près au cas d'Alexandre Song qui a paru beaucoup souffrir dans les dernières minutes, et qu'on a vu se coucher dès le coup de sifflet final.

Privés de Mensah derrière, et d'Essien au milieu qui avait du reculer en défense centrale, les Black Stars ont manqué de créativité, et n'ont pas fait les bons choix dans les derniers mètres, mais se seront surtout heurtés à un excellent Song et Kameni.




Le réalisme et le mental

Geremi, auteur encore une fois d'un superbe coup franc non récompensé
Geremi, auteur encore une fois d'un superbe coup franc non récompensé
Si les deux équipes étaient de niveaux à peu près équivalents dans cette rencontre, avec même un léger avantage pour le Ghana, les lions auront été supérieurs dans certains domaines qui ont fait la différence.

Au niveau du mental par exemple, on a senti les lions plus calmes et plus sereins dans la construction du jeu, et même quand les Camerounais étaient dominés, on ne s'est pas démobilisé derrière, attendant patiemment une occasion pour tuer le match. Cette sérénité a manqué aux Black Stars, un peu trop empressés dans la construction, et manquant de lucidité dans les derniers gestes.

De plus, physiquement, le coéquipiers de Samuel Eto'o étaient bien en place malgré les 120 minutes disputées face à la Tunisie, et arrivaient assez bien à contrer toutes les offensives ghanéennes, alors qu'on sentait que du côté des Black Stars, la défense était prenable.

Si les Ghanéens n'ont jamais réussi à transformer leur domination, les lions ont fait preuve d'un réalisme cruel, avec un but sur leur seule occasion réellement franche, même si Geremi avait catapulté un coup franc à l'angle de l'équerre de Kingston.

Coaching gagnant de Pfister

Capitaine courage
Capitaine courage
Eto'o, muet depuis déjà deux matchs, peut remercier Nkong, buteur pour sa première apparition en coupe d'Afrique, ainsi qu'Otto Pfister, qui a fait entrer les joueurs qui avaient la clef du match.

En effet, sur un dégagement, Epalle, entré à la place d'Idrissou, a superbement décalé en première intention Eto'o qui a lancé Nkong, lui aussi entré en cours de jeu, qui a trompé Kingston d'un superbe plat du pied, faisant preuve d'un sang froid digne des plus grands.

But de grande classe pour les lions, avec une action à une touche de balle, conclue par un geste de classe, qui a mis K.O. les Ghanéens, et confirmé une tendance qui se dessinait déjà depuis plusieurs minutes, à savoir que le Cameroun était mieux en jambe dans le match.



Le cas Bikey

Nkong, auteur d'un but de classe, a ouvert la porte de la finale
Nkong, auteur d'un but de classe, a ouvert la porte de la finale
Fait marquant du match, l'expulsion de Bikey, qui s'est passée de façon inhabituelle, puisque le défenseur de Reading s'est énervé non pas sur un joueur, mais si un des soigneurs ghanéens.

Pour revenir à la scène, Kameni avait heurté sur une sortie Rigobert Song qui avait alors demandé l'aide des soigneurs. Les lions indomptables disposant de leur équipe de stewarts, ces derniers se sont naturellement précipités pour s'occuper du capitaine camerounais.

Chose incompréhensible, les stewarts ghanéens se sont aussi précipités sur le terrain, pour peut-être évacuer Song plus vite, le Ghana étant mené, et auraient même empêché les soigneurs camerounais de porter assistance à Song. On a même eu l'impression sur le direct qu'un stewart camerounais avait été poussé alors qu'il tentait de s'occuper de Song.

C'est là que Bikey s'est énervé, et a poussé un stewart, se faisant alors expulser par l'arbitre.

Même si le défenseur a mérité son carton, cette scène n'est qu'une mauvaise note de plus à l'organisation ghanéenne, qui n'a pas fait l'unanimité depuis le début de la CAN, surtout auprès des lions, qui ont eu accès au stade très tard, et qui s'étaient déjà trouvés sans bagages pendant toute une journée.

A voir aussi:

Le direct du match

Les réactions d'après match

Cameroun Tunisie: le lion passe dans la douleur

Analyse joueur par joueur

Kameni: 7 Impérial. Le gardien a rassuré sa défense tout au long du match, et a été décisif sur un face à face avec Agogo. Toutes ses sorties étaient dans le bon timing, autant sur les frappes, les corners ou les ouvertures ghanéennes

R. Song: 7.5 Le véritable lion de l'équipe. Song a été intraitable pendant tout le match, avec aucun duel perdu. A été bien placé sur les offensives ghanéennes, autant dans les face à face que dans le jeu aérien.

Bikey: 5.5 Toujours très à l'aise dans le jeu aérien, le défenseur de Reading a eu des moments difficiles dans les face-à-face.

Atouba: 6.5 Bon match du défenseur, qui s'est montré très à l'aise défensivement. On sent la montée en puissance depuis le début de la CAN.

Geremi: 6 Beaucoup de bonnes interventions derrière, mais n'a pas apporté de soutien notable offensivement.

Emana: 6 Du bon et du moins bon chez le milieu de terrain, excentré à droite, puis à gauche en seconde période. A apporté sa présence physiquement, et a bien combiné devant, malgré un match en dent de scies.

Mbia: 5.5 A beaucoup souffert dans l'entrejeu, même si on l'a senti un peu mieux en fin de match.

A. Song: 7.5 Monumental. Intraitable à la récupération, A. Song semble avoir trois poumons, et constitue la véritable armoire à glace du milieu de terrain. A irrité les milieux adverses.

Idrissou: 5 Replacé à gauche, Idrissou a fait un bon travail derrière, mais n'a pas pu apporter au jeu.

Job: 5.5 N'a pas eu le même éclat que lors de ses deux premières sorties, malgré quelques bonnes phases de jeu

Eto'o: 4.5 A beaucoup essayé, pas gâté par son milieu de terrain.



Le résumé du match






Partager l'article sur Facebook
 
Discussions Discussion: 25 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2016. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site