Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Société
Sexualité : Anus, les dangers de la pénétration
(21/02/2006)
Un médecin expose ici des raisons qui pourraient prouver l'anormalité de l'homosexualité: les conséquences de cette pratique.
Par Cathy Yogo

La carrure athlétique, le regard charmeur, Jacques ne laissait pas les filles indifférentes. Pourtant, le jeune homme de 25 ans préférait des expatriés du même sexe que lui; des personnes âgées qui, en échange d'un coït anal, lui promettaient un visa pour l'Europe. Par ignorance, par naïveté ou doté d’une volonté de partir à tous les prix, à plusieurs reprises, l'étudiant s’est donné à eux sans utiliser de préservatif.

Les rapports allaient bon train jusqu'au jour où ses examens biologiques ont révélé une infection à Vih/Sida. Aujourd'hui, Jacques, qui prend ses soins à l'Hôpital de Jour de l'Hôpital central de Yaoundé, n'est plus que l'ombre de lui-même. Le regard vide et le physique amaigri, il est beaucoup plus conscient des risques liés à la pénétration anale non protégée.

Le médecin le soupçonne d’avoir été contaminé par voie anale. "C’est vrai que l’on ne peut pas clairement établir l'origine de l'infection à Vih. Mais quatre de mes patients m’ont confié qu’ils entretenaient des relations anales avec des hommes du même sexe qu'eux, et je me dis qu’ils ont pu être infectés par la voies anales", explique le Dr Ivette Nkene, de l'Hôpital de Jour. En effet, comme la pénétration vaginale, le coït anal non protégé expose à la transmission de maladies infectieuses (Mst, Vih/Sida).

Incontinence

Cependant, la pénétration anale expose beaucoup plus. "Autant chez l'homme que chez la femme, l'anus est sensible. Il est donc interdit de le pénétrer pendant les rapports sexuels. En le faisant, on traumatise les muqueuses qui laissent échapper du sang et des cellules, lesquelles permettent la fixation du Vih", poursuit le médecin.

Devant l’obstination des patients à se faire sodomiser, (pour assouvir des fantasmes, pour préserver l'hymen...), les médecins conseillent l’utilisation de préservatif. Ils leurs suggèrent aussi l’usage de lubrifiants pour éviter la rupture du condom. La précaution vaut aussi pour les autres formes de pénétration (vaginale et buccale). "En cas de relations hommes-femmes, après l’acte anale, il faut changer de préservatif avant la pénétration vaginale. Sinon, les germes contenus dans le rectum peuvent provoquer une infection vaginale", suggère le Dr Tamo.

Par ailleurs, les maladies infectieuses ne sont pas les seules conséquences du coït anal. "L'anus ne se lubrifie pas naturellement. Pendant le rapport, il arrive que le sphincter agressé se dilate ou se rompt. Quand c’est le cas, l’anus peut se fissurer et entraîner des douleurs ou alors, il ne retient plus les matières fécales", explique le Dr Masso Misse, chef service de chirurgie viscérale à l'Hôpital central de Yaoundé.

À ce stade là, avant la prise en charge, le médecin demande au patient d'arrêter tout rapport anal. Si le sphincter n’est que dilaté, le médecin le rééduque. Si le traumatisme est grave, il entreprend une chirurgie réparatrice du sphincter. Comme l'indique le Dr Masso Misse, il s’agit d’une intervention assez délicate. Une fois l'opération terminée, le patient devra abandonner la pratique au risque de se déchirer à nouveau.

Au-delà des douleurs qu’éprouve le patient incontinent à certains moments, il y a aussi la gêne. En effet, comme Jacques, beaucoup d’adeptes de la pénétration anale sont astreints à porter des couches pour éviter d’être salis.

Toujours dans le chapitre de la gêne, le Dr Masso Misse explique que, les patients qu’il reçoit en éprouvent aussi quand ils doivent donner l’origine du traumatisme dont ils souffrent.


Source : Mutations




Partager l'article sur Facebook
 
Discussions Discussion: 30 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site