Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > People
Richard Bona : le bassiste en tournée française
(08/12/2005)
Le bassiste camerounais sera en tournée française ce mois de Décembre après la sortie de son dernier album «Tiki»
Par Bertrand Dicale
Richard Bona
Richard Bona
On a toujours l'impression de croiser Richard Bona, et non de le saisir immobile, tranquille, au repos. «Je trouve un confort aux voyages», dit-il en passant. Il sème son français d'expressions anglaises, laisse passer des souvenirs distraits qui font penser qu'il a déjà vécu vingt vies de musicien. Ces jours-ci, il traverse la France au galop pour accompagner la sortie de son album Tiki (chez Universal). Ce disque-là est lui-même un voyage : une fusion avec beaucoup de Brésil, et puis New York et Paris. Et puis l'Afrique, évidemment, parce qu'il n'en est jamais très loin.

Ce n'est pas seulement qu'il la porte avec lui, mais qu'elle lui apparaît souvent, comme par surprise : «Un jour à Salvador de Bahia, une sauce tomate que préparait une dame dans sa cuisine. Eh bien ça m'a renvoyé toute mon enfance.» L'enfance, c'est un village dans l'Est du Cameroun. A 4 ans, il s'installe au balafon, chez son grand-père musicien traditionnel. Il y est virtuose quand il passe à la guitare. «500 francs CFA – ça fait 1 euro – par soir, en jouant de 9 heures à 6 heures du matin.» Un ami lui fait entendre Donna Lee de Charlie Parker joué par Jaco Pastorius. «J'ai d'abord cru que le disque ne tournait pas à la bonne vitesse.» Choc. Il sera bassiste. «J'ai arraché deux cordes à ma guitare. Une basse, c'était 2 000 euros...»

Une habile fusion

Après, son histoire (racontée notamment dans le DVD Richard Bona, African Tale) tient du Tour du monde en 80 jours et de la quête du Graal. Il va tout jouer. Avec Cecil Taylor, Harry Belafonte, Queen Latifah, George Benson, Bobby McFerrin, Tito Puente, Herbie Hancock, Jacques Higelin, Paul Simon, Harrick Connick Jr... Il papillonne ? Kenny Garrett regrette que ses albums ne contiennent jamais plus de deux ou trois titres vraiment jazz. «On pourrait me reprocher de ne pas aller jusqu'au fond des choses dans le bebop ou dans une autre musique, mais ce n'est pas le plus important, finalement. Le plus important, c'est la personne que je suis. J'aime l'inconnu, j'aime apprendre. Herbie dit souvent que l'on est étudiant en musique jusqu'à la mort.»

Alors, au Brésil, il a appris. Il a glissé des guitares au feeling africain sous les rythmiques brésiliennes, il a invité Djavan qui lui a demandé, au bout de quelques minutes en studio, de traduire ses paroles en douala («Il n'avait jamais chanté une langue africaine et c'est beau, son accent brésilien»), il a convié Susheela Raman sur une habile fusion entre Afrique centrale, rap et Nordeste... Il en revient aux maîtres : «J'ai joué deux ans avec Joe Zawinul. Je suis né pas très loin des Pygmées, mais je n'ai jamais vraiment étudié leur musique – elle était là, voilà. Un jour, dans le bus de tournée, je vois Joe avec ses écouteurs sur les oreilles. Il écoutait de la musique pygmée. On apprend forcément de gens comme lui.»

Bona insiste : «Ma direction, c'est voyager.» Il n'aime pas que ses disques aient un seul son. «On me demande souvent en Afrique pourquoi je ne fais pas la musique vraiment africaine. Je me sentirais enfermé.» Il aime l'idée que «s'il avait vécu, Miles ne jouerait pas bebop. Il serait dans un projet avec des musiciens de Sibérie.» Le voyage, le voyage...


En concert le 8 décembre à Lille, le 9 à Nancy, le 13 à Clermont-Ferrand, le 14 à Lyon, le 15 à Montpellier, le 16 à Marseille, le 19 à Paris (Olympia).


Source : Le Figaro








Partager l'article sur Facebook
 
Discussions Discussion: 6 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site