Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Présidentielles 2011
Sarkozy à Biya : Des félicitations aux airs de remontrance
(02/11/2011)
Le tardif message de félicitations de Nicolas Sarkozy à Paul Biya contenait quelques invitations à s'activer dans la mise en place de certaines institutions
Par Rédaction Bonaberi.com

Le 09 Octobre, près de 78% des Camerounais, d’après la Cour suprême, votaient pour Paul Biya qui était donc réélu pour 7 ans. Une victoire consensuelle au vu de l’écart entre le président sortant et l’opposition, mais beaucoup plus disputée en coulisses.

L’opposition, Transparency International, des hommes d’Etat français, américains, critiquaient le processus qui avait été selon eux entaché de trop nombreuses irrégularités pouvant remettre en cause le caractère démocratique et la validité de l’élection.

Dans le même temps, les usuels messages de félicitations des divers chefs d’état étrangers ont tardé à venir, et on a commencé à grincer des dents au sein du pouvoir, à en croire de nombreux médias locaux ; d’après Mutations, Henri Eyebe Ayissi serait même allé rencontrer Alain Juppé, chef de la diplomatie française à ce propos.

Et finalement, lorsque le message de Nicolas Sarkozy est arrivé, plutôt que de rassurer et de donner la bénédiction tant attendue du « grand frère » français, on a plutôt eu un message aux airs de sommation. En effet, Nicolas Sarkozy a à demi-mots invité son homologue camerounais à mettre en place des institutions prévues depuis 1996, et surtout, évoqué les élections de 2012.


Le message de Nicolas Sarkozy à Paul Biya

« Monsieur le Président,

Au lendemain de votre réélection à la Présidence de la République du Cameroun, j’ai le plaisir de vous adresser mes félicitations ainsi que tous mes vœux pour le succès de votre nouveau mandat.

Je connais votre intension, annoncée pendant la campagne électorale, de parachever sans plus tarder la mise en place des institutions prévues par la constitution de 1996. Je m’en réjouis car celles-ci seront le gage d’un pays stable, confiant en lui-même et résolument tourné vers l’avenir.

Par ailleurs, alors que votre pays connaitra de nouveau des élections en 2012, je ne doute pas que vous saurez, d’ici là, mettre en œuvre les réforme et les moyens nécessaire au bon fonctionnement d’ELECAM et, par voie de conséquence, au renforcement de la démocratie au Cameroun.

Enfin, je tiens à vous assurer de la disponibilité de la France à continuer d’accompagner le développement économique et social de votre pays et de son peuple.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’Expression de ma très haute considération.
»


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
élections présidentielles  présidentielles 2011  paul biya  nicolas sarkozy  diplomatie  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site