Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > People
Pourquoi les artistes ivoiriens meurent vite ?
(28/03/2008)
Top visages, magazine du showbiz ivoirien, a réalisé une enquête sur les causes des décès des artistes ivoiriens.
Par Mariam Karamoko


Douk Saga 

En recueillant divers témoignages, le magazine ivoirien a montré les dessous du showbiz ivoirien. Des décès "en cascade" souvent liés aux phénomènes "mystiques"...

En plus des soirées nocturnes et de la drogue, le maraboutage aurait fait donc son entrée dans le milieu artistique. La pratique mystique faisant partie de la culture africaine, est intériorisée dans les modes de vie et les pratiques courantes.

La jalousie ou la recherche du succès feraient que beaucoup de chanteurs, dont les noms ne sont pas cités, auraient recours au fétichisme et au maraboutage pour acquérir une certaine notoriété ou se protéger. Certains n’hésitent pas à signer un pacte avec les "génies" en échange d’offrandes ou de prescriptions à respecter.

L’article nous donne quelques exemples de sacrifices effectués par des célébrités par exemple ne pas serrer la main aux femmes le jour anniversaire des abnégations ou dormir seul un jour dans la semaine. Ceux qui ne respecteraient pas la sentence ne seraient pas épargnés des courroux de leur nouveau maître.




Joëlle Seka 

Lorsque la religion s’en mêle, cela peut créer certains dégâts. Des hommes de Dieu ou de prétendus hommes de Dieu profitent de la vulnérabilité des artistes malades en leur promettant une guérison "miracle". Tel fut le cas de Joëlle C., chanteuse ivoirienne décédée le 14 février dernier, à qui son gourou avait fait faire un jeûne alors qu’elle était déjà dans un état critique. Ces religieux ont une emprise sur les artistes qui leur sont fidèles, et les poussent à rompre tout contact avec ses proches.

Le magazine fait état de la précarité des artistes. En plus du piratage, véritable fléau qui sévit dans le monde musical et cinématographique, les artistes n’ont pas de véritables ressources pour pouvoir subvenir à leurs besoins. En cas de maladie, la plupart des célébrités sont prises en charge par des personnes de bonne volonté ou l’Etat. Des artistes comme feu Koffi Denis, comédien ivoirien dans la série satirique "Faut pas fâcher" ont fait appel à des dons pour pouvoir bénéficier de soins médicaux...

L’article nous fait d’importantes révélations sur le cas d’artistes qui auraient succombé au virus du sida. Ce serait par exemple le cas du créateur du "coupé décalé" Doucouré Hamidou Stéphane dit Douk Saga, décédé le 12 Octobre 2006. Selon un de ses proches, le chanteur était infecté bien avant qu’il n’entame sa carrière et ne mettait aucune protection lors de ses rapports. De peur d’être stigmatisés et parce qu’ils servent d’exemple aux mélomanes, les artistes concerné(e)s et leurs proches préfèrent taire la véritable cause de leur maladie.


Source: Grioo.com








Partager l'article sur Facebook
 
Discussions Discussion: 7 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site