Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Société
Le sport au secours de la productivité
(06/10/2009)
Plusieurs responsables de sociétés n’hésitent pas à recourir aux activités sportives pour renforcer les liens entre employés
Par Cameroon Tribune (Alain Tchakounte)
On a encore en mémoire, ces milliers d’employés des grands constructeurs automobiles asiatiques effectuant leur séance matinale d’étirements, avant l’entrée dans les usines. Images devenues légendaires sur le secret de la réussite des multinationales d’Asie. Si sous nos cieux, les patrons n’imposent pas à proprement parler des séances d’étirement style Dawoo ou Honda, d’autres activités sportives sont organisées ponctuellement certes, pour le même objectif, le même leitmotiv : des employés en bonne santé, resserrer les liens, permettre aux employés de mieux se connaître. Désormais, le corps sain doit travailler dans un environnement professionnel assaini. Et à Douala, plusieurs entreprises l’ont compris, qui mettent l’accent sur les activités sportives comme un des éléments d’harmonie professionnelle.




A la Société anonyme des Brasseries du Cameroun, une journée sportive est organisée tous les ans. Il s’agit d’une marche sur 10 à 11 kilomètres dans les artères de la ville de Douala, et dans les autres agences de la SABC du pays. « L’objectif est de sensibiliser le personnel sur les bienfaits du sport, partager avec le public les valeurs de l’entreprise. Créer une cohésion entre le personnel, renforcer les liens de solidarité », explique-t-on aux Brasseries. Louables desseins. Mais quid des besoins de productivité ? « Le bien-être de l’employé ne doit pas seulement profiter à l’entreprise, mais à l’employé lui-même et à son entourage », explique-t-on à la SABC. A côté de la marche, des activités comme la piscine, la danse, le billard, des clubs de hand-ball prennent part à des tournois internes.



Actuellement, à Douala, la deuxième édition du tournoi interservices de football du Centre principal des impôts du Littoral I se tient dans une ambiance bon enfant. Elle met en scène plusieurs entreprises, qui ont spontanément accepté de participer aux rencontres sportives. Il s’agit-là, selon les organisateurs, d’un espace de communion entre les structures de la place. Sur les vertus de ces activités pour l’entreprise, Michel Aaron Feugueng, expert comptable, consultant et formateur explique : « Il faut différencier les types d’entreprises dans lesquelles ce sont les normes pour détendre les employés, créer la cohésion pour travailler mieux et les rencontres informelles pour déceler les connivences entre employés, pour former les équipes de travail. Mais au-delà, c’est clair, même si les patrons ne le diront pas clairement, au-delà de la cohésion, ce sont les objectifs de performance qui sont recherchés. »




Partager l'article sur Facebook
 
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site