Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Société
Le corps sans vie du petit Abbou retrouvé sans vie à Dang
(28/12/2018)
Le corps sans vie du petit Abbou, âgé d’environ 8 ans a été retrouvé au petit matin de ce mercredi 26 décembre 2018 après quelques jours de disparition du petit. Une nouvelle qui relance le débat sur le phénomène d’enlèvement d’enfants à Ngaoundéré.
Par Rédaction:Actucameroun.com

Le phénomène rampant du kidnapping d’enfant avec demande de rançon autrefois rencontré dans le centre-ville s’étend déjà dans les zones périphériques, Dang notamment.
Le cas du petit Abbou est un exemple patent. Commissionné par sa génitrice dans la matinée du 20 décembre 2018 pour acheter les beignets pour le petit déjeuner, le petit garçon ne rejoindra jamais le domicile familial.

‘’La maman l’a envoyé acheter les beignets tout juste à côté, mais l’enfant n’est pas revenu. Le voisinage informé va organiser une battue pour retrouver l’enfant, mais en vain. Aujourd’hui, on est surpris de retrouver son corps décapité non loin de l’Eglise. On ne sait pas comment expliquer cela, ‘’, s’étonne un voisin sous anonymat.


Dans la famille de l’infortuné, difficile de leur arracher la moindre information compte tenu du choc de la disparition du petit.
La bourgade de Dang encore épargnée par cette triste réalité rentre ainsi dans la short-list du tristement célèbre phénomène de prise d’otage avec demande de rançon sauf que pour le cas du petit Abbou, aucun membre de la famille n’a été alerté.


Beaucoup avancent l’hypothèse du règlement de compte encore que la scène s’est passée dans le village universitaire, coin largement fréquenté par les étudiants, même en ces temps de congés.



les forces de l'ordre en appelle à plus de vigilance pour la fin d'année

On se rappelle encore du cas du petit Moubarak Bobbo Mamoudou enlevé par un membre de sa famille et dont le corps sans vie a été retrouvé quelques jours plus tard près d’un cours d’eau.

Les éléments de la brigade des forces de maintien de l’ordre et de sécurité ont ouvert une enquête et le corps a été remis à la famille pour inhumation.

Ce cas d’enlèvement à Dang tire ainsi la sonnette d’alarme quant aux mesures de sécurité à observer et la nécessité de la multiplication des patrouilles dans les quartiers, surtout en cette veille du nouvel an.



Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
dang cameroun  adamaoua  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site