Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Internet : Décryptage des 32 gouvernements de Biya
(21/04/2016)
Des journalistes et bloggeurs viennent de mettre en ligne le site www.lesgouvernementsdebiya.com
Par Rédaction:
Sur la toile, ils proposent des informations fouillées sur les différents gouvernements Biya. Il suffit d’aller à l’adresse lesgouvernementsdepaulbiya.com, pour être servi. D’emblée, c’est la photo du chef de l’Etat qui vous accueille en toute sérénité. Puis autre clic vous promène tour à tour dans des rubriques, notamment l’accueil, les équipes gouvernementales, les régions, les ministres.

C’est en fait la matérialisation d’une idée vieille de 15 ans. Pour les concepteurs de cette plateforme virtuelle, il s’agit d « une aventure au coeur des gouvernements successifs de Paul Biya ». On peut lire d’entre de jeu que « Trente-trois ans après l’accession de « l’homme-lion » à la magistrature suprême et alors que le Cameroun est secoué de spasmes d’appels/contre-appels à sa nouvelle candidature, nous avons voulu comprendre, saisir la structure des faits derrière la rutilante mécanique d’actes nominatifs qui s’accumulent ».

Un rappel est fait sur la structure du gouvernement, sur l’appellation ministre d’Etat, vice-Premier, tous les mouvements ministériels du Renouveau. Les curieux retiendront que de 1982 à 2015, Paul Biya a effectué en tout trente-quatre (32) mouvements ministériels, soit dix-sept (17) remaniements simples, seize (16) remaniements couplés aux réorganisations légères ou profondes.
Des graphiques et effectifs présentés par année de remaniement présentés, plusieurs constats se dégagent. Les gouvernements les moins denses sont ceux de la période tumultueuse de 1991 (avec 31 membres dont 1 seule femme) et de la prise de pouvoir en 1982 (34 membres dont 2 femmes).

A l’inverse, peut-on lire, les années 2000 sont caractérisées par un accroissement exponentiel du nombre de membres du gouvernement et de l’arrivée relativement massive de femmes dans l’appareil d’état. C’est, en effet, à partir des années 2000 que les gouvernements du Renouveau franchissent la barre symbolique de cinquante (50) membres.
Autre constat, confinées à moins de 5 positions de décision par gouvernement pendant 20 ans (1982- 2002), les femmes obtiennent 6 places à partir de 2004.


Le pic de 10 membres de sexe féminin est même atteint, pour la première fois, en 2015. 299, c’est le nombre de cadres appelés à servir dans les différents gouvernements de Paul Biya, en 33 ans, soit en tant que Vice-Premier Ministre, Ministre d'Etat, Ministre, Ministre délégué ou secrétaire d'Etat.


Vingt-huit cadres cumulent d’après le site, d’autres responsabilités avec leurs fonctions de ministre.

Ce sont entre autres, Issa Tchiroma Bakary, Ferdinand Ngoh Ngoh, Pierre Ismaël Bidoung Kpwatt, Mbarga Atangana Luc Magloire, André Mama Fouda, Joseph Beti Assomo, Bokam Jean Baptiste, Louis Paul Motaze, Mengot Victor Arrey Nkongho,Fogui Jean Pierre, Fame Ndongo Jacques, Dr Taiga, Basile Atangana Kouna, Mme Tchuinte Madeleine, Sadi René Emmanuel, Mengot Victor Arrey Nkongho, Laurent Serge Etoundi Ngoa, Agbor Tabi Peter, Jules Doret Ndongo et Jean Pierre Fogui.

Les ministres décédés du Renouveau ne sont pas oubliés : ils sont au nombre de soixante –six au 14 avril 2016. Il en est de même du nombre de ministres du «Renouveau» décédés en activité, entre le 06 novembre 1982 et le 14 avril 2016.

Par Le JOUR


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
gouvernement paul biya  internet  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site