Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Santé
Cameroun : une usine de fabrication d’antirétroviraux inaugurée à Douala
(09/04/2010)
Le laboratoire pharmaceutique Cinpharm qui va créer trois cents emplois directs, fabriquera aussi des antibiotiques et des antipaludéens.
Par Redaction Bonaberi.com (Anne Mireille Nzouankeu)
L'homme d'affaires Celestin Tawamba
L'homme d'affaires Celestin Tawamba
Le laboratoire pharmaceutique Cinpharm a été inauguré à Douala le 8 avril 2010. Le groupe dirigé par Célestin Tawamba fabriquera sous la forme générique, des antirétroviraux utilisés par les malades du Sida.

L’usine a couté 11 milliards de francs Cfa et dispose de trois unités de fabrication, deux laboratoires de contrôle qualité érigés et équipés selon les normes de l’Oms, ainsi qu’une unité de traitement des déchets et des eaux usées. Célestin Tawamba, parlant de l’apport de ce laboratoire explique que «c’est d’abord un outil de souveraineté pour l’Etat du Cameroun de se doter d’une unité pharmaceutique performante qui sera certainement la première en Afrique sub-saharienne, respectant les normes de fabrication du médicament. C’est un outil qui ça va permettre à l’Etat de combattre les pandémies, les maladies opportunistes, les maladies telles que le paludisme et le sida ».

Il pense que ce projet peut réduire le coût des médicaments au Cameroun à hauteur de 70 milliards l’année et apporter un soulagement moral pour les malades du Sida qui pourront avoir sur place leur traitement.



Cinpharm va créer trois cents emplois directs et entrevoit une perspective pour l’expertise pharmaceutique des étudiants africains. Des équipements de pointe sont installés pour s’assurer que des médicaments de qualité soient fabriqués et distribués à des prix raisonnables.

L’usine fabriquera non seulement des antirétroviraux, mais aussi des antalgiques, des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des antiparasitaires, des antipaludéens et une large gamme d’autres types de médicaments. S’agissant du circuit de distribution, Célestin Tawamba explique que : « nous allons alimenter notre pays, couvrir l’Afrique centrale et même la sous région ».



Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
vih/sida  arv  anne mireille nzouankeu  news  santé  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 6 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site