Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Cameroun : Un double attentat suicide fait au moins 3 morts à Mora
(21/09/2015)
Parmi les victimes d’explosions intervenues autour de 6h30 ce dimanche, 20 septembre 2015, deux civils, un inspecteur de police, les deux kamikazes et un blessé grave
Par Crtv
Selon nos sources, les deux kamikazes se sont fait exploser alors qu'un policier qui les soupçonnait suspects tentait de les interpeller. Ces extrémistes visaient le marché de Mora qui se tient tous les dimanches. Objectif : alourdir le nombre de victimes. Ce dimanche est le dernier jour de marché avant la fête du mouton et les gens viennent parfois de Maroua, chef-lieu de la région de l’Extrême-Nord pour se ravitailler à Mora ajoute la même source. Pour l’heure, les opérations de bouclage par les forces de sécurité sont en cours pour retrouver d’autres kamikazes en fuite.

En rappel, depuis début septembre, il s'agit de la troisième série de double attentat-suicide dans le même périmètre de cette région frontalière avec le Nord-est du Nigeria, où sévit Boko Haram. On se souvient qu’au moins sept personnes ont été tuées le 13 septembre dernier à Kolofata, localité située non loin de Kerawa, également frappée le 3 septembre par un double attentat ayant fait plus de 20 morts. Cette dernière explosion porte ainsi à dix le nombre d'attentats-suicides ayant touché depuis la région de l'Extrême-Nord Cameroun depuis juillet 2015. Plus d'une centaine de personnes ont déjà perdu la vie. Selon Amnesty International, Boko Haram a même tué près de 400 personnes dans la région depuis janvier 2014.


En effet, Mora est le quartier-général du 1er secteur de la Force multinationale régionale (MNJTF) des pays riverains du lac Tchad, qui doit compter à terme environ dix mille militaires et policiers chargés de combattre Boko Haram. Elle regroupe le Cameroun, le Nigeria, le Niger, le Tchad et le Bénin. Le secteur de ce département du Mayo sava est sous le commandement du général de brigade camerounais, Bouba Dobekreo installé récemment.

Située à un carrefour de routes reliant le Nord du Cameroun au Tchad mais aussi, par l'ouest, au Nigeria, la ville de Mora abrite pourtant une importante base du Bataillon camerounais d'infanterie motorisée (BIM), qui traque aux côtés du Bataillon d'intervention rapide (BIR) les assaillants de Boko Haram. C’est donc à se demander comment parviennent-ils encore à s'infiltrer dans la zone nonobstant le renforcement des mesures sécuritaires outre l’appel constant des autorités camerounaises à la vigilance de la population.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
news  extreme nord  attentats  boko haram  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2020. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site