Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Société
Cameroun : L'ancienne route de Bonabéri se modernise
(25/06/2010)
Cette route qui avait été sous le feu des critiques et suscité de vives inquiétudes commence à plaire et à séduire les riverains de Bonabéri.
Par Redaction Bonaberi.com (Dominique Moukalla)

C’est donc sur le terrain que l’on peut constater, avec certes les délais dépassés de près d’un an, la route ancienne route et les critiques concernant son étroitesse, que la route de Bonabéri commence à plaire aux riverains. Et pour cause, l’adage « où la route passe le développement suit » est en voie de se vérifier à Bonabéri : espaces verts tout au long du trajet, asphalte de bonne qualité, prise en compte des divers utilisateurs de la route, automobiles, moto, bicyclette et piétons…

Et la cerise sur le gâteau d'autant plus pour un quartier comme celui de Bonabéri : prêt de 10 km de l’éclairage public ; qui l’eût cru, dirons-nous. Circuler à Bonabéri la nuit tombée donne l'impression d’un voyage dans une métropole européenne.

Un développement d'ailleurs marqué par le choix de Sodiko comme ville allant abriter le monument du cinquantenaire.

Des changements qui plaisent aux habitants du quartier qui commencent à positiver sur la capacité du gouvernement à faire du bon travail : « mon frère voici donc une route digne de ce nom, ça veut dire que nos dirigeants peuvent le faire c’est un problème de mentalité », nous dira Gaspard, chauffeur de taxi.



Antoine propriétaire d’un snack bar, se réjouit de la qualité de la route qui devrait avoir des effets positifs sur son activité : «  Quand je parlais de mon snack a des nouveaux clients, ils voulaient bien le découvrir mais le mauvais état des routes ainsi que l’insécurité qui sévissaient du fait de l’obscurité les décourageaient. Maintenant on n'a plus rien à envier à Bonapriso voire Bonandjo, et les clients nous pourront plus dire que Bonabéri c’est le village »

Il faut néanmoins rester prudent quant à cet éclairage qui pourrait attirer pas seulement les consommateurs et les voyageurs, mais aussi les délinquants : cela avait été le cas au pont du Wouri où le matériel d'éclairage avait été dérobé et certainement revendu chez des ferrailleurs.

Les autorités avaient notamment appelé les riverains à la vigilance pour protéger le patrimoine local, ce qui ne serait pas une mauvaise idée à Bonabéri où l'autogestion et l'autodéfense sont déjà installées dans les mœurs.





Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
société  ancienne route  bonaberi  urbanisme  dominique moukalla  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 2 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site