Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Portrait
Cameroun : A la rencontre d'Almo The Best, dessinateur et auteur de fluide thermal
(23/02/2010)
Almo The Best est un dessinateur caricaturiste qui vit dans le monde du dessin depuis près de 20 ans. Bonaberi.com est allé à sa rencontre.
Par Redaction Bonaberi.com (Dominique Moukalla)

Bonjour ; pouvez-vous vous présenter aux berinautes ?
ALMO :
Je suis ALMO The Best, un dessinateur camerounais très polyvalent qui vogue entre la caricature et la bande dessinée avec quelques intrusions dans l’illustration.


Est-il possible d’avoir le résumé de votre parcours, vos ouvrages ?
Un résumé est toujours possible mais il ne donnera certainement pas la quintessence du travail abattu. J’ai commencé à être publié dans les journaux il y a à peine 17 ans, puis j’ai fait mes armes en traversant une bonne douzaine de rédactions tout en faisant des travaux en free- lance. J’ai glané quelques prix en caricature et en bande dessinée au Cameroun et en Italie, puis j’ai eu la chance de créer mon propre journal Fluide Thermal et de publier en coédition avec le centre culturel français de Douala un Best of de mon travail intitule « ALMO, du crayon plein la gomme » (400 pages).

Il n’est pas courant de rencontrer des personnes qui s’adonnent à un métier de dessinateur du moins en Afrique, comment en êtes-vous arrivé la ?
J’ai été maudit ! On m’a dit « toute ta vie tu dessineras ! » (Rires !) Disons plutôt que ce n’est pas très courant au Cameroun, car en Afrique de l’ouest, dans le Maghreb, en Afrique du sud et plus près de nous au Congo- Kinshassa c’est un métier tout à fait reconnu. Au Cameroun on est encore à l’age de pierre dans les domaines que sont la caricature, la bande dessinée et je n’ose pas parler de dessin animé. Mais je me dis que petit à petit cette culture de l’image commencera à s’intégrer dans nos mœurs grâce aux travail de passionné (dont je fais parti) de ces disciplines.




Comment s’est passée votre intégration dans ce milieu ?
Tout naturellement. Il s’agit juste d’avoir un point de départ, c'est-à-dire de commencer quelque part et tout s’enchaîne de manière simple et logique.

Quelles sont les qualités d’un bon dessinateur, comment on se forme et où peut-on se former pour ceux qui aspirent à un tel métier ?
Les qualités d’un bon dessinateur varient selon moi en fonction du domaine (caricature, bande dessinée, dessin animé ou illustration) et de la cible qu’il veut atteindre. Mais d’un point de vue général la première qualité est de savoir observer, et ensuite d'être un forçat du travail.

La base pour faire de la caricature, de la bande dessinée, de l’illustration ou du dessin animé c’est d’avoir des notions essentielles en dessin. Ces notions se donnent dans des écoles de beaux Arts, des facultés artistiques (Yaoundé) ou des instituts de formation artistiques (Mbalmayo). Pour les plus nantis un voyage chez les occidentaux leur ouvrira la porte à toute sorte de formations diplômantes.


N’est-il pas difficile de pratiquer un tel métier en Afrique et notamment au Cameroun ?
Un penseur disait « l’usage crée l’habitude et l’habitude supprime toute difficulté ». Cela fait 17 ans que je suis dans ce domaine, suis-je un habitué ou pas ?


On retrouve vos dessins dans des revues de jeune tel que Planète jeunes, Planète enfants pouvez-vous nous dire en quelques mots leur concept
Distraire et instruire.



A travers vos dessins quels sont les maux que vous dénoncez, ainsi que les messages que vous voulez passer ?
Je ne suis pas un moralisateur d’emblée. En général, les dessins que j’effectue sont des travaux commandés. Pour être plus explicite, je reçois des thèmes que je développe - certes selon ma sensibilité - mais en ayant toujours présent dans mon esprit l’exigence du commanditaire et lorsqu’il s’agit d’un journal, je me dois de respecter scrupuleusement sa ligne éditoriale.

Le monde dans lequel nous vivons est très stressant, c’est pour cela qu’au lieu de "dénoncer des maux", je préfère en parler avec la légèreté de l’humour. D’où le lancement de Fluide Thermal (journal de bande dessinée et d’humour).

Maintenant peut-on avoir une idée sur vos projets futurs ?
Etre aujourd’hui un meilleur dessinateur qu’hier et bien moins que demain.

S’il fallait donner des conseils à des jeunes qui veulent se lancer dans ce métier que leur diriez-vous ?
Pablo Picasso (le célèbre peintre) disait « le succès artistique c’est 10% de talent et 90 % de transpiration ». Alors, bonne chance !

Merci d'avoir répondu à nos questions

Vous pouvez retrouver Almo sur son Blog officiel.



Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
portraits  dominque moukalla  almo  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 2 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site