Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Portrait
Cameroun : A la découverte de Célestin Essomba, maître cireur à Yaoundé
(30/03/2010)
Célestin Essomba est installé devant l’hôtel Hilton et exerce ce métier depuis deux ans.
Par Redaction Bonaberi.com (Solange Tankeu)

Une chaussure à la main Célestin Essomba nettoie une chaussure. Il se dit maître cireur ce qui revient à dire qu’il « entretient le cuir », dit-il. Installé à l’entrée principale de l’hôtel Hilton de Yaoundé, Célestin Essomba dit tenir son savoir-faire de l'Angleterre : « J’ai été formé par un Camerounais, lui-même formé en Angleterre ».

Célestin Essomba travaille dans deux mètres carrés. Assis de 8h30 à 17h30, il est entouré de son matériel disposé sur une étagère posée derrière lui. Il s’agit d’un seau contenant un repose-pied, de l’eau savonneuse, des brosses, des pots de cirage et quelques chiffons consciencieusement pliés.

Un sac contenant le nécessaire de cordonnerie est également posé à ses pieds. Tous les jours, il astique en moyenne cinq paires de chaussures. En plus du cirage des chaussures, Célestin Essomba fait la teinture, l’assouplissement, la cordonnerie, le shampooinage, le décrassage ou encore le marbrage c’est-à-dire « nettoyer un article pour qu’il retrouve sa couleur d’origine » explique Célestin Essomba.



Pourquoi avoir choisi la devanture de l’hôtel Hilton ? « Parce que c’est le lieu où j’ai le plus de chance de trouver des clients », révèle Célestin Essomba. En effet, les prix pratiqués chez ce maître cireur sont beaucoup plus élevés que chez les cordonniers classiques.

Le cirage d’une chaussure se fait à 1.000 Fcfa, le nettoyage d’une chaussure en cuir revient à 5.000 Fcfa tandis que le marbrage revient à 10.000 Fcfa.

Toutefois, la plupart des clients viennent pour « le cirage et l’entretien du cuir », selon le maître cireur. Le soir, Célestin Essomba emballe tout son matériel qu’il entrepose dans l’une des boutiques de l’hôtel Hilton. Avec ce métier, le maître cireur nourrit une grande famille d’après ses propos.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
clins d'oeil  celestin essomba  cireur  solange tankeu  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site