Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Cameroun - Bertoua: Un gardien de la paix abat un suspect qui tentait de s'évader
(29/04/2014)
Alors qu’il tentait de s’évader, David Ateba a été stoppé par un coup de feu fatal. Le commissariat d’arrondissement de Mokolo II dans le chef-lieu de la région de l’Est est au centre de ce fait divers.
Par Le Messager
Selon des sources policières, « ce mercredi 23 avril aux environs de 07 heures du matin, David Ateba, 19 ans, gardé-à-vue depuis lundi dernier pour abus de confiance aggravé dans nos cellules a été sorti pour le nettoyage comme d’habitude. Après cet exercice, c’est au moment d’aller déverser les déchets juste derrière nos locaux qu’il démarre en trombe pour s’évader ». Sans compter sur la vigilance du gardien de la paix de faction en poste dans cette unité de police, une course poursuite est alors engagée dans la broussaille qui jouxte ce commissariat pour rattraper le fuyard. Essoufflé par la pointe de vitesse du suspect aux allures d’athlète, le jeune gardien de la paix va faire usage de son arme de service.

« Sans un tir de sommation, il a tiré à bout portant sur le dos de David Ateba qui s’écroule alors qu’il tentait de remonter vers le commissariat», affirment plusieurs témoins de la scène macabre. Face à l’atrocité de cette bavure, les habitants du quartier Mokolo II ne vont pas laisser le gardien de la paix s’en tirer aussi facilement. Ils l’ont poursuivi jusqu’au commissariat pour lui « régler son compte ».

Les témoignages recueillis sur les lieux soutiennent que « David Ateba qui expirait et gisait dans une marre de sang, a été conduit d’urgence à l’hôpital régional de Bertoua, par les éléments du centre de secours des sapeurs pompiers, où il a rendu l’âme à 07heures 22 minutes sans avoir reçu les premiers soins. Par la suite, son corps a été déposé à la morgue de cet hôpital ».


Résignation

Dans nos investigations, nous avons appris que David Ateba était employé dans un bar dancing, très populaire de Bertoua. Son patron, visiblement accablé par cette mauvaise nouvelle explique que « je l’ai personnellement conduit dans ce commissariat lundi dernier, pour un problème de vol de bouteilles de bières ». Sans déposer une plainte, confirme t-il, « nous avons simplement été entendus au sujet des disparitions des casiers de bières dont je suis victime dans mon espace commercial depuis un certain temps ».

Le patron de « Point-Plus » reconnait que « mon objectif n’était pas de l’envoyer en prison mais de démanteler ce réseau de vol, puisqu’il avait été surpris en flagrant délit avec 12 bouteilles le jour de son arrestation ». Une version qui démontre que les faits d’« abus de confiance aggravé » reprochés au défunt, ont été mal qualifiés par les enquêteurs du commissariat d’arrondissement de Mokolo II, où ce dernier a trouvé la mort mercredi dernier.

Au quartier Mokolo II, les populations sont tétanisées par cet évènement malheureux. Elles dénoncent même le zèle et les abus de la dernière cuvée de policiers affectés dans ce commissariat paisible il y a encore quelques années. En attendant bien évidemment la réaction de la hiérarchie policière, une enquête a été ouverte par le procureur de la République pour établir les responsabilités des uns et des autres dans cette affaire qui fait grand bruit dans le chef-lieu de la région de l’Est.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
faits divers  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site