Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Cabral Libii : « Un employeur qui ne te donne pas du travail et qui te vire un salaire, ne peut se prévaloir de sa propre turpitude »
(08/04/2019)
Accusé de recevoir de façon injuste un salaire du trésor public et de ne pas le rembourser, Cabral Libii réagit après son passage dans l'émission l’Arène de ce dimanche 7 avril 2019, sur sa page Facebook.
Par Redaction:
« Je sors du Nkam et les populations… m’ont demandé de vous dire de ne plus détourner les projets », a lancé le candidat malheureux au dernier scrutin présidentiel.


nvité pour être le contradicteur de Cabral Libii à l’émission l’Arène du 7 avril 2019, l’honorable Gaston Komba a l’ancien candidat à l’élection présidentielle détournement de fond public. En effet, le Député du Nkam a demandé Cabral Libii si depuis le mois de septembre 2018, il a touché son salaire, il dit n’avoir pas touché son salaire, et ni le suspendre.

Bien plus, il affirme qu’on a toujours viré son salaire dans son compte. Et l’honorable de lui demander de renvoyer son salaire au trésor public et que cela s’appelle du détournement.

Même si le Coordonnateur du mouvement onze millions de citoyens plateau tenant lui a dit que recevoir le salaire et virer c’est deux choses différentes, il l’a réitéré dans une publication sur sa page Facebook quelque heures après l’émission.

« Quant au salaire, retenez-le bien. On peut recevoir un virement dans son compte et ne pas le retirer. Il n'y a rien de plus logique. Un employeur qui ne te donne pas du travail et qui te vire un salaire, ne peut se prévaloir de sa propre turpitude », écrit Cabral Libii.

Le duel a plusieurs fois, tourné à l’altercation verbale. Pendant à peu près 25 minutes, les rôles ont plutôt été inversés. Alors que l’honorable Komba s’apprêtait à poser sa première question, il reçoit le premier tacle. « Je sors du Nkam et les populations… m’ont demandé de vous dire de ne plus détourner les projets », a lancé le candidat malheureux au dernier scrutin présidentiel.

En réaction, l’élu de la nation s’est dit désolé de voir quelqu’un qui aspire à diriger le Cameroun, se permettre des jugements de valeur sur ses interlocuteurs. Suffisant pour Cabral Libii de servir un autre tacle : « Il n’y a aucune leçon de vie à recevoir de quelqu’un qui a armé des militants de machettes à l’occasion du renouvellement des organes de base (du RDPC) ».

« Ce sont des ragots de quartier ! Pour que vous, qui êtes à ce niveau de compétition, parliez de ragots, c’est véritablement dommage », a réagi Gaston Komba. Visiblement vexé, le parlementaire n’a pas exclu de porter l’affaire devant les tribunaux. « C’est de la calomnie… Vous savez que je peux vous porter plainte pour diffamation pour ça ? Après vous aller vous plaindre. Je crois que tout le monde a entendu quand il a dit que nous avons sorti des machettes et que demain, quand vous allez vous retrouver avec moi devant les tribunaux vous n’allez pas parler de harcèlement », a prévenu le militant du parti de Paul Biya.

Des menaces qui n’ont pas eu d’effet sur un Cabral Libii qui a continué à tancer son vis-à-vis. Lorsqu’il ne déplorait pas sa méconnaissance du système éducatif, le contractuel d’administration en service à l’Université de Yaoundé II s’indignait de l’ « ignorance» de l’honorable Gaston Komba des dossiers importants tels que l’accès à la propriété foncière. « Avec des gens comme vous, on comprend mieux pourquoi le RDPC est à la peine », a encore lancé Cabral Libii.


Ci-dessous, l’intégralité de réaction de Cabral Libii.

on contradicteur n’a cependant pas manqué de l’attaquer sur la gestion des fonds de la campagne électorale, une gestion jugée opaque et sur son absence prolongée à son poste de travail à l’Université de Yaoundé II-Soa.

Ci-dessous, l’intégralité de réaction de Cabral Libii.

Pour un retour médiatique, j'ai préféré un espace où ça "cogne". Le regret est qu'on édifie moins sur les sujets de fond et on s'attarde davantage sur des sujets réputés "discréditant". J'espère au moins que ça a permis de balayer ces "poussières" qui commençaient à se fixer sur les esprits vulnérables.

Quant au salaire, retenez-le bien. On peut recevoir un virement dans son compte et ne pas le retirer. Il n'y a rien de plus logique. Un employeur qui ne te donne pas du travail et qui te vire un salaire, ne peut se prévaloir de sa propre turpitude.

En fait le juriste que je suis reste serein. Mes contempteurs à cours d'accouchements putrides vont s'y accrocher désespérément.

Restons concentrés.

Cabral Libii


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
cabral libii l arene  11 millions de citoyens  l arene  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site