Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Faits Divers
Bamenda : La police délivre un enfant kidnappé à Yaoundé
(16/01/2009)
Le film d’un rapt qui a tourné court.
Par Donat Suffo
Une sombre histoire de dette conduit un homme à kidnapper un enfant à Yaoundé
Une sombre histoire de dette conduit un homme à kidnapper un enfant à Yaoundé
Ces deux hommes sont soupçonnés d’avoir kidnappé le petit Wesley Nouva âgé de cinq ans, le 7 janvier 2009 au quartier Biyem-Assi à Yaoundé. Selon des sources introduites au Gmi Nº 6 de Bamenda, « l’information nous est parvenue selon laquelle un enfant a été enlevé à Yaoundé et que les ravisseurs se trouveraient à Bamenda et exigiraient une rançon d’environ 1,7 million Fcfa ». C’est ainsi que les éléments de cette unité de police seront postés à l’intérieur de l’institution de transfert d’argent Express Union, agence de Nkwen, où les ravisseurs devaient récupérer la rançon. Ngwan Terence Bongsysi se présente au guichet. C’est à ce moment qu’il est happé par les éléments du Gmi conduits par le commandant de 3e compagnie Ndong Nicolas. Le principal suspect John Peter Bekeng, qui se trouvait dans les parages est également maîtrisé.

Ce dernier va conduire les forces de la police chez sa soeur où l’enfant est récupéré. On apprendra ainsi de John Pefor Bekeng, cerveau du rapt, que son acte n’est pas fortuit. Il voulait juste contraindre le géniteur du petit Wesley Nouva à lui rembourser l’argent qu’il lui aurait extorqué pour une histoire de voyage en Espagne. En effet, John Pefor Bekeng a déclaré à la police avoir remis l’an dernier près de 3,8 millions au père de l’enfant. Somme qui devait permettre à ce dernier de lui (à John Pefor Bekeng ndlr) faciliter l’obtention des papiers pour un voyage en Espagne. Le géniteur de Wesley Nouva ne remplit pas son engagement. John Pefor croit à de l’escroquerie. Las d’attendre, il réunit d’autres moyens et se rend en Espagne. Malheureusement le voyage tourne court. Il est rapatrié au pays. Au moment où il retourne au Cameroun, il apprend que le père de Wesley est allé aux Etats-Unis.

Lorsque ce dernier rentre de son voyage, John Pefor Bekeng essaye une fois de plus de rentrer en possession de son argent, mais en vain, apprend-on de sources proches de ce dossier. Il peaufine un autre voyage ; cette fois-ci en Chine et revient voir le géniteur de Wesley, lui demandant la somme de 400 mille francs « pour compléter le prix de son billet d’avion ». Le père de Wesley promet de lui remetre cet argent lorsqu’il réussira à dédouaner et vendre le container de marchandises qu’il attendait des Etats-Unis. Malheureusement après la vente de ladite cargaison, le père de Wesley n’honore pas une fois de plus sa promesse. Quelques jours plus tard, John Pefor se rend au domicile des Wesley. Il apprendra que le géniteur de ce dernier a voyagé en Suisse.

Il conclut du coup à une arnaque mais ne perd pas espoir. Le père de Wesley rentre de son voyage de Suisse et reste indifferent aux attentes de John Pefor Bekeng, explique celui-ci à police. Ce dernier aura l’insidieuse idée de traquer et enlever le 7 janvier le fils de son « supposé débiteur » qu’il va emmener à Bamenda. Exigeant une rançon de 1.750.000F pour sa libération. Une façon de se rendre justice. John Pefor Bekeng court le risque d’un d’emprisonnement à vie tel que stipulé dans l’art 354 al (1) (a) et (b) du code pénal. Il embarque ainsi dans ses frasques son ami Ngwan Terence Bongsysi qui s’était présenté au guichet de l’agence Express Union, croyant lui donner un coup de main.


Source: Le Messager


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
yaoundé  bamenda  rapt  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 6 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2020. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site