Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Bakassi : Le Nigeria ne fera pas appel de la rétrocession
(10/10/2012)
Le Nigeria avait jusqu'au 10 Octobre 2012 pour faire appel de la décision de la CIJ d'accorder la souveraineté de Bakassi au Cameroun
Par Rédaction Bonaberi.com
D’après un communiqué paru cette semaine, le Nigeria ne fera pas appel de la décision de la Cour Internationale de Justice qui avait accordé la souveraineté de la péninsule de Bakassi au Cameroun en 2002.

En réalité, la pression provenait plutôt d’une partie des habitants de Bakassi qui faisaient pression sur le voisin du Cameroun afin qu’il entame une action en justice pour invalider la décision de 2002 de la Cour ; le Nigeria avait jusqu’à aujourd’hui, le 10 Octobre 2012 pour faire appel de la décision.

Du côté des autorités nigérianes, on estime qu’aucun nouvel élément n’est apparu en 10 ans pour espérer changer la donne, et qu’une action n’aurait été synonyme que de perte de temps et d’argent.


« Le gouvernement a décidé qu'il ne serait pas dans l'intérêt de notre nation de demander la révision du jugement rendu en 2002 par la CIJ concernant les frontières maritimes et terrestres entre le Cameroun et le Nigeria », a déclaré le ministre de la Justice nigérian, Mohammed Bello Adoke.

Il a en revanche ajouté que le Nigeria se souciait du sort de ses ressortissants de Bakassi, et engagerait des poursuites pour les violations des droits de l’homme dont ces derniers sont victimes. Il a aussi évoqué la possibilité pour le Nigeria de racheter le territoire cédé au Cameroun.

En effet, la vente d’iles ou de terre se fait, puisque Céline Dion s’est offert une île au large de l’Australie cette année, tandis que le Japon a racheté des îles à des particuliers dans un passé plus récent.

D’après de nombreuses sources, la grogne serait de mise du côté de Bakassi où les habitants parlent de prendre les armes pour se défaire de la souveraineté camerounaise. Dans une interview parue Mardi, Etim Okon Edet, le chef traditionnel de Bakassi a critiqué la position du gouvernement nigérian : « La décision de la CIJ est frauduleuse. Un appel de cette décision était encore possible. Je ne vois en quoi ç'aurait été un crime de le faire. Le Nigeria a abandonné son peuple ».

Source de conflit entre le Cameroun et le Nigeria avec des affrontements depuis le début des années 90, Bakassi, zone potentiellement riche en pétrole et en gaz, a été accordée au Cameroun en 2002 par la Cour Internationale de Justice avant d’être officiellement rétrocédée le 14 Août 2008.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
nigeria  bakassi  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site