Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Faits Divers
Angleterre : Lydia Besong échappe à l'expulsion
(31/01/2012)
Lydia Besong et son mari Bernard Batey ont quitté le centre de détention grâce à l'intervention de nombreux écrivains.
Par Rédaction Bonaberi.com
Lydia Besong doit beaucoup à Michael Morpurgo
Lydia Besong doit beaucoup à Michael Morpurgo
Lydia Besong, Camerounaise vivant au Royaume Uni menacée d’expulsion et en centre de détention, a été libérée grâce au soutien de nombreux activistes.

Ces activistes, notamment MichaleMorpurgo, Monica Ali, Hanif Kureshi, Alan Ayckbourn et d’autres encore ont écrit à la ministre de l’immigration, Theresa May, pour protester contre l’expulsion de la dramaturge Lydia Besong et de son mari, Bernard Batey.

Ayant fui le Cameroun pour des raisons politiques, Lydia Besong a confié avoir vécu dans la peur au Royaume Uni, effrayée à chaque fois qu’elle voyait en van approcher son domicile, espérant que ce n’était pas elle qui était recherchée.

« Nous ne nous doutions pas que nous étions proches de la libération. J’ai eu un rendez-vous concernant mon œil à l’hôpital de Bedford, et j’y ai été emmenée par des gardes ; tout le monde me dévisageait, se demandant ce que j’avais fait, alors que je ne suis pas une prisonnière. Quand je suis sortie du rendez-vous, on m’a dit que je serais libérée et je n’ai pas exulté. Après tout ce que j’ai traversé, je n’ai pas ressenti beaucoup de joie. Bien que j’ai été libérée, il y a toujours des gens détenus comme mon voisin de chambre qui est là depuis 10 mois » , a déclaré Lydia Besong Mercredi, ajoutant que le retour au Cameroun n’était pas une option.


« Beaucoup de mauvaises choses font arriver si je suis renvoyée au Cameroun. D’accord, les médias m’observent en ce moment, mais que se passera-t-il quand ils partiront ? Je serai enfermée à cause de mes opinions politiques », a-t-elle rajouté.

D’après Gary McIndoe, l’avocat du couple, le ministre de l’immigration s’occupant de leur cas continue de bafouiller : « Ayant confirmé qu’ils allaient revoir leur décision sur la demande d’asile de Bernard, l’agence de l’immigration a autorisé la libération de Bernard et Lydia moins de 24 heures après nous avoir communiqué un refus. » Il espère néanmoins que les risques encourus par le couple au Cameroun seront considérés dans la décision.

Depuis son arrivée en Europe, Lydia Besong a écrit trois pièces sur sa vie en tant que demandeuse d’asile et a critiqué la situation politique au Cameroun. Sa dernière pièce, Down with the dictator, (à terre avec le dictateur), est en cours de publication et sera jouée à Manchester et à Bristol en Mars.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
faits divers  lydia besong  bernard bayer  immigration  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site