Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Associations
A la rencontre de l'association RDMP (Rencontre, Danse, Musique et Partage)
(13/04/2009)
Bonaberi.com est allé cette semaine à la rencontre de Brice Djia. Il nous parle de son association "Rencontre, Danse, Musique et Partage" qui participent à promouvoir les activités liées à la jeunesse.
Par Rédaction Bonaberi.com (Yann MB.)
Brice Djia Djia, initiateur des projets de l'association RDMP
Brice Djia Djia, initiateur des projets de l'association RDMP
Vous êtes le président de l’association “RDMP”, pouvez-vous présenter votre association ainsi que ses activités ?

L’association R.D.M.P (rencontre danse musique et partage) est une association qui régie de la loi 1901 c'est-à-dire à but non lucrative. Elle a été créée en 2005 et a pour but de promouvoir les jeunes, qu’ils soient artistes ou sportifs par le biais d’organisations d’évènements en rapport à ces activités (tournois sportifs, soirées dansantes, concerts). Nous organisons actuellement des soirées dansantes pour permettre à des groupes de danse et jeunes artistes de se représenter. Nous nous lançons aujourd’hui dans une œuvre caritative concernant l’Afrique et plus précisément le Cameroun d’où est issu la plupart de nos membres : l’organisation d’un tournoi de basket national et médiatisé le KING AFRICA BASKET.

D’où vous est venu le désir d’organiser des évènements de ce type au Cameroun? Généralement, on accuse les camerounais de la diaspora d’être peu soucieux de leurs compatriotes autochtones…

Apres de multiples déplacements au Cameroun, et partageant la passion du basket avec des jeunes de là bas, j ai constaté que le Cameroun présente aujourd’hui un énorme déficit en terme d’infrastructures et d’équipements. C’était difficile de trouver un terrain de jeu adéquat et aux normes. Il y a aussi un grand manque de matériel, celui existant est très obsolète. Le fait aussi que l’état n’investit pas beaucoup dans le basket sûrement à cause de la modeste médiatisation de ce sport. Nous avons des talents au Cameroun. L’avantage de ce tournoi leur permettra de se faire connaître et pourquoi pas permettre des détections, de plus qu’amateurs et professionnels se confronteront sur le même terrain. Les jeunes du pays auront l’occasion de rencontrer des grands joueurs Camerounais évoluant dans des grands clubs en Europe, et aux USA.

Vous souhaitez donc organiser un tournoi cet été au Cameroun. Pouvez-vous nous en dire un peu plus?

Le tournoi doit se déroulera le Mercredi 22 Juillet à Douala, le Vendredi 24 Juillet à Yaoundé et les phases finales se dérouleront Dimanche 26 Juillet à Yaoundé. En d’autres termes, il y’aura huit équipes divisées en deux poules de quatre équipes. Les deux poules, comme vous l’avez deviné, se répartiront entre Douala et Yaoundé.

Les vainqueurs de ces poules se rencontreront donc ensuite pour la finale dans la capitale camerounaise. Des activités seront bien entendu organisées pendant ce tournoi et une grande soirée est prévue pour le 24 juillet à Yaoundé. Elle sera gratuite pour tous les joueurs ayant participé au tournoi.


Le logo de l'association RDMP
Le logo de l'association RDMP
Vous semblez être passionné par le basket. Avez-vous suivi ici une carrière professionnelle ou restez-vous un spécialiste du basket-ball au petit écran?

Oui je suis passionné par le basket, et j’ai évolué dans pas mal de clubs en France. Aujourd’hui j’évolue à l’APBO d’Outreau dans le nord pas de calais.

Avec l’œil avisé du semi-professionnel que vous êtes, où situez-vous le Cameroun en termes d’infrastructures?

Le Cameroun aujourd’hui présente un énorme manque d’infrastructure, manque de terrain de jeu, manque de gymnase… Les jeunes sont obligés de se débrouiller de façon un peu archaïque pour vivre leur passion. Il y’a parfois tout au plus un terrain par quartier, souvent dans un état de délabrement élevé.

Le Cameroun est réputé pour être un pays de Football, ce serait en effet le seul sport « rentable » pour le pays. Pensez-vous que d’autres sports, comme le basket-ball, aurait été abandonné par l’Etat ?

Oui bien sur, le basket n’est pas vraiment l’une des priorités de l’Etat, on se demande bien pourquoi alors que beaucoup de jeunes y portent intérêt. Ils sont obligés d’adapter des terrains de jeu en accrochant un panier de basket sur un poteau électrique. Si vous passez dans les villes de Douala, c’est devenu un fléau ; des paniers de basket sont accrochés partout. Les mairies devraient faire quelque chose pour ces jeunes. Bien que nous possédions d’énormes talents qui n’ont pas la chance d’être pris en charge correctement, et les moyens de se faire détecter. Nous avons quand même la fierté d’avoir le camerounais Mbah A Moute qui évolue en NBA, ceci devrait inciter l’état à investir dans ce sport.

Comment ce sport pourrait-il prendre plus de place et de crédibilité dans un pays consacré au Football ?

Avec l’implication de joueurs qui évoluent à l’étranger, leur soutien de la pratique du basket à travers des organisations d’évènements sportifs comme le tournoi que nous voulons organiser. Nous souhaitons vivement que beaucoup de joueurs professionnels confirmés nous soutiennent dans cette cause qui est d’améliorer et développer ce sport qui aujourd’hui n’a pas beaucoup d’ampleur. Que des artistes du pays et d’ailleurs se joignent à nous car il s’agit quand même de la culture du pays et de son essor.

Comment vous débrouillez-vous financièrement pour organiser ce type d’évènement ? Sont-ce vos fonds propres qui sont engagés ou sollicitez-vous généralement de l’aide extérieure ?

L’association y a engagé sa côte part de financement pour cet évènement. Vu notre statut qui est celui d’une association à but non lucratif, nous n’avons pas assez de moyens pour mener à bien ce projet, c’est pourquoi nous comptons sur des sponsors pour y parvenir. Nous avons besoin de soutien, de dons et ceux-ci peuvent venir de particuliers et d’entreprises. Nous avons aujourd’hui le soutien de mon club (L’APBO d’Outreau) qui organise un match de gala de basket pour permettre la collecte de matériels et d’équipements pour ne citer que cet exemple.

Quelle est votre ambition par rapport à ce projet ? Nourrissez-vous un objectif particulier à moyen ou long terme, ou vous contentez-vous juste du bonheur que vous pouvez donner à vos compatriotes durant quelques jours ?

Mon ambition serait d’organiser ce tournoi tous les ans et de pouvoir inviter d’autres pays africains à participer à ce tournoi. Inviter des joueurs évoluant à l’étranger, organiser des camps pour les plus jeunes, rassembler un bon nombre de personnes pour la même passion du basket.

Continuons de parler du basket sur le plan national. Gardez-vous un œil sur les divers championnats au Cameroun?

Oui le Cameroun ne comporte aujourd’hui que deux catégories de championnat, les juniors et seniors ; il n’y a pas de catégorie pour les plus jeunes.

Avez-vous déjà été confrontés à de réels talents au Cameroun durant toute l’expérience des tournois que vous pouvez avoir ?

Oui bien sur, nous avons beaucoup de talents au Cameroun qui ne demandent qu’à être pris en main et avoir une chance d’évoluer à l’étranger.

Votre association possède-t-elle d’un site ou un support quelconque où le moyen nous serait de nous informer sur vos activités ou simplement pour y adhérer?

Nous sommes sur le point de mettre en place un blog sur le web qui permettra de présenter notre association aux internautes et d’afficher tous les différents évènements que nous organisons.

L’Europe regorge de talents camerounais, notamment Victor Samnick pour ne citer que lui, joueur actuel de Nancy, club de pro A, avez-vous sollicité le concours de telles personnalités pour mener à bien votre projet, ainsi qu’y apporter une certaine cohérence ?

Bien évidemment nous avons des professionnels de basket camerounais qui se joignent à notre cause comme Victor Samnick, Seidou Njoya qui évoluent tous les deux à Nancy et également le camerounais Mbah A Mouté qui évolue en NBA. Nous tentons, en fonction de leurs programmes professionnels, de discuter avec eux sur leur éventuelle présence au tournoi. Le cas échéant, nul doute qu’ils feront tout pour nous aider d’une manière ou d’une autre. Pour le cas de Victor Samnick, il a été repéré grâce à ce type de tournoi il y’a quelques années, il attache donc une importance particulière à notre projet. Des grands artistes s’y joignent également, nous avons Petit Pays qui sera le parrain du tournoi, Pit Baccardi aussi et ainsi que d’autres.

Comment Bonaberi.com saurait-il vous être utile pour soutenir votre louable activité autrement que financièrement ?

Bonaberi.com est un site qui est très consulté par de nombreux internautes camerounais et autres, plus de 7000 visites par jour, ce qui n’est pas mal. Beaucoup de nos compatriotes seront informés de notre projet et pourront y participer. Nous sommes à la recherche de sponsors alors, toutes les personnes ou entreprises souhaitant nous soutenir pourront se manifester en me contactant sur mon e-mail bricedjia@yahoo.fr. Nous œuvrons tous pour une même cause, celle d’un avenir meilleur pour le Cameroun et l’Afrique en général.

Un dernier mot pour nos internautes...

Aujourd’hui certains d’entre nous avons la chance d’être à l’étranger, nous devons prendre conscience que l’Afrique a vivement besoin de notre soutien pour un avenir meilleur. Nous devons faire quelque chose pour nos compatriotes qui n’ont pas eu la chance que nous avons, une culture externe et moderne. Alors servons nous de nos atouts pour les aider et partager tous ensemble une culture moderne tout en évoluant dans de bonnes conditions.






Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
assocciations  brice djia  rdmp  supportyouth  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2020. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site