Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Société
La participation locale préoccupe (pétrole)
(11/05/2005)
Un séminaire international ouvert hier à Yaoundé pour examiner les voies et moyens en vue d’une meilleure participation locale aux activités pétrolières.
Par Cameroon Tribune

Tel est le thème d’un séminaire international ouvert hier à l’hôtel Hilton de Yaoundé par Adolphe Moudiki

M. Adolphe Moudiki est administrateur directeur général de la Société nationale des hydrocarbures (SNH), plénipotentiaire de la République du Cameroun au sein du Conseil des ministres de l’APPA.

D’entrée de jeu, le secrétaire exécutif de l’APPA, Dave A. Lafiaji, a posé la problématique. En effet, a-t-il dit, " bien que l’industrie pétrolière existe depuis longtemps dans la plupart des pays membres de l’APPA - près de 50 ans pour certains, plus d’un siècle pour d’autres-, cette industrie demeure purement extractive avec un lien minimal et très infime avec les secteurs réels de l’économie nationale ". Conséquence, " l’entreprenariat et les capitaux locaux demeurent exclus de la chaîne de valeur de l’industrie du pétrole et du gaz, nourrissant parfois un sentiment de frustration ". La problématique étant posée, Adolphe Moudiki, dans son discours d’ouverture, a déclaré qu’à l’analyse, plusieurs facteurs pourraient expliquer les écarts entre les constats faits sur le terrain et les attentes relatives à la participation locale à l’exploration et au développement des activités pétrolières dans les :dpays membres de l’APPA. Les facteurs qu’il a énumérés sont : les spécificités de l’industrie pétrolière internationale, dont le caractère fortement capitalistique et risqué amène les opérateurs à exiger des sous-traitants un haut niveau de technicité et de savoir-faire, qui n’existe pas souvent au plan local ; l’insuffisance des capacités techniques et financières disponibles au sein d’un grand nombre de pays membres de l’APPA ; l’organisation même des groupes pétroliers internationaux qui opèrent dans nos pays, dont les compétences techniques et financières sont nombreuses et en croissance perpétuelle, et les capacités d’intervention inégalables dans la plupart des domaines couverts par leurs activités ; l’insuffisance de la coopération déployée jusqu’ici par les pays membres de l’APPA, pour le développement, la spécialisation et le regroupement des capacités disponibles, dans une perspective qui permette de satisfaire les besoins au plan sous-régional comme au plan régional.

Présentant l’expérience camerounaise, Adolphe Moudiki, qui a reconnu que le secteur pétrolier devrait constituer un vecteur majeur de développement de capacités industrielles locales, a souligné que le gouvernement camerounais a pris des mesures au plan législatif, réglementaire et contractuel, pour inciter et encourager les compagnies pétrolières internationales à utiliser les capacités locales, voire à les développer. Résultat, " une plus grande implication des sociétés locales a été obtenue dans la construction des plates-formes, la maintenance des appareils de forage et des installations de production, l’aménagement de plusieurs sites d’opérations onshore et la réalisation des études d’impact environnemental . Plusieurs filiales de la SNH se présentent aujourd’hui comme des unités de production de grande compétence, à vocation sous-régionale ". On attend cet après-midi les recommandations qui résulteront des échanges entre les participants. Pour mémoire, l’APPA a été créée à Lagos (Nigeria) en 1987 et compte actuellement douze membres.



Partager l'article sur Facebook
 
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2018. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site