Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Paul Biya se saisit d'une liste de milliardaires
(01/12/2005)
De sources exclusives, on apprend que quelques braves compatriotes viennent “ brillamment ” de faire leur entrée dans le sélect giron des milliardaires.
Par La Nouvelle Expression
Fotso Victor, un des rares vrais milliardaires Camerounais
Fotso Victor, un des rares vrais milliardaires Camerounais
De sources exclusives, on apprend que quelques braves compatriotes viennent “ brillamment ” de faire leur entrée dans le sélect giron des milliardaires. La liste des vingt “ qui comptent ” - et qui fera l’objet d’une publication prochaine - aurait été récemment portée à la connaissance de Paul Biya, indique-t-on, avec le concours “ technique ” de Transparecy international. Cette Ong allemande qui, d’après un indice de perception, a souvent classé - certainement à raison - le Cameroun au peloton de tête des pays les plus corrompus du monde. “ Curieuse ” découverte pour “ l’homme-lion ”, plutôt “ surpris ” de constater que sur la liste, figurent en bonne place, des fonctionnaires et autres gestionnaires du patrimoine public. Du coup, beaucoup pensent que le chef de l’Etat qui parlait récemment de mener une croisade contre les gestionnaires indélicats a de la matière pour faire usage de ses “ coups de tête ” qui pourraient être assortis de poursuites judiciaires à l’encontre de ceux des responsables qui se seraient frauduleusement enrichis.

A en croire nos sources, dans certains milieux diplomatiques de la capitale, notamment les chancelleries occidentales, l’on serait informé de cet enrichissement “ a priori inexplicable ” de certains responsables, ce qui pourrait pousser la haute hiérarchie à sacrifier quelques malchanceux, notamment en cette période où le Cameroun semble sur la bonne voie qui mène au point d’achèvement. Une source diplomatique nous apprend que Transparency international aurait, à dessein, envoyé cette liste au Palais comme pour prendre Paul Biya au mot, lui qui a toujours avancé le manque de preuves pour justifier l’absence de sanctions à l’encontre des gestionnaires indélicats. Une liste “ publiée ” lors de la dernière assemblée générale de cette organisation il y a quelques jours à Berlin, assises au cours desquelles, notre compatriote Akeré Tandeng Muna, ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats du Cameroun, a été élu à la vice-présidence. Il n’est donc pas exclu que des têtes tombent, croit savoir un proche de Biya, d’autant que “ le grand patron ” serait tombé de nu en prenant connaissance de cette liste “ où l’on trouve quand même un grand nombre de fonctionnaires et autres gestionnaires des biens de l’Etat ”. De toute urgence, l’application de l’article 66 de la Constitution...



Source : La Nouvelle Expression




Partager l'article sur Facebook
 
Discussions Discussion: 35 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2014. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site