Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
5 milliards pour bitumer la route Yaoundé-pont d’Olama
(20/03/2004)
L’accord de prêt relatif à ce financement a été signé hier à Yaoundé.
Par Rousseau-Joël FOUTE

L’accord de prêt relatif à ce financement a été signé hier à Yaoundé entre le ministre des Affaires économiques Martin Okouda, et le directeur adjoint du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe, Hesham Ebraheem Al Waqayan.

Le ministre des Affaires économiques, de la Programmation et de l’Aménagement du territoire, Martin Okouda, et le directeur adjoint du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe, Hesham Ebraheem Al Waqayan, ont signé hier à Yaoundé, un accord de prêt portant sur le financement partiel du projet de construction du tronçon de route Yaoundé- pont d’Olama, (80 km), premier lot du projet routier Yaoundé-Kribi (215 km). C’était en présence entre autres du ministre des Travaux publics, Dieudonné Ambassa Zang, et du ministre délégué auprès du ministre des Affaires économiques, de la Programmation et de l’Aménagement du territoire, chargé du Plan de relance économique, Joseph Désiré Nguenang.

Ce prêt, d’un montant de 10,08 millions de dollars américains, soit environ 5,040 milliards de F CFA, concédé au taux de 2,25% l’an pour une durée de 20 ans dont cinq ans de période de grâce, servira à financer une partie des coûts des travaux de génie civil ainsi que la construction d’un pont sur la rivière Akono, puis, les services des consultants.

Les autres bailleurs de fonds de cet important projet sont : le Fonds de l’OPEP pour le développement international, pour un montant de 5 millions de dollars US, soit environ 2,5 milliards de F CFA ; la Banque arabe pour le développement économique en Afrique , à hauteur de 10 millions de dollars US, soit environ 5 milliards de F CFA ; le gouvernement camerounais, à concurrence de 2,71 millions de dollars US, soit environ 1,35 milliard de F CFA.

Soulignons que la route Yaoundé - Kribi se compose de trois tronçons : Yaoundé-pont d’Olama, pont d’Olama-Lolodorf par Mvengue et Lolodorf-Kribi.

Après avoir signé les documents de l’accord, le ministre Martin Okouda a relevé l’importance de la route Yaoundé - Kribi au plan national et régional. Au plan national, il a dit que la construction de cette route contribuera au désenclavement de toute la zone concernée dont les productions agricoles éprouvent beaucoup de mal à être écoulées et dont les potentialités agricoles et industrielles pourront mieux être mises en valeur. Sur le plan régional, il a noté que la construction de la route Yaoundé-Kribi contribuera à soutenir l’effort d’intégration régionale par la facilitation des échanges avec les pays limitrophes de cette partie du Cameroun. La cérémonie d’hier a donné l’occasion au ministre des Affaires économiques, de la Programmation et de l’Aménagement du territoire de remercier, au nom du chef de l’Etat Paul Biya Son Altesse royale, Shakh Jaber Al Sabah, Emir du Koweït, et le directeur général du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe, Bader Al Humaidi, pour le soutien que leur organisme apporte aux efforts du développement du Cameroun.

Le directeur adjoint du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe a, pour sa part, souligné qu’au-delà de la coopération entre le Cameroun et le Koweït, il y a une grande amitié qui lie les deux pays. Pour lui, l’accord de prêt signé marque un pas important dans le renforcement des relations entre le Cameroun et le Koweït.

Source : Cameroon Tribune


Partager l'article sur Facebook
 
Discussions Discussion: 1 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2018. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site