Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Santé
Vox POP : les évacuations sanitaires sont-elles toujours justifiables
(14/10/2016)
Le cas de l'évacuation sanitaire de rigobert Song actuel entraineur de Lions A' du Cameroun, ancien capitaine de l'équipe fanion de football, revient mettre sur la table le manque criard d'un plateau technique adéquat. Bonaberi.com a balader son micro.
Par Rédaction:
L'évacuation sanitaire est pour des personnes reconnues

Joseph marcel Yactou, phytothérapeute:

Un plateau technique qui n’est pas assez riche
Les évacuations sanitaires, légions dans nos pays, sont dues au fait que nous avons un plateau technique qui n’est pas assez riche. Et les personnes qui ont des moyens préfèrent être évacuées vers d’autres pays pour mieux suivre leurs traitements. Or nous avons des techniciens qui se forment en Occident, mais quand ils reviennent ici, c’est ce manque criard de matériel qui fait en sorte qu’on ne puisse pas prendre les malades en charge aussitôt arrivés dans des hôpitaux et obligés parfois de faire ces évacuations sanitaires.

Donc il faut que les gouvernements essayent de relever nos plateaux techniques. Il faut aussi reconnaitre que nous sommes encore en retard par rapport aux pays européens.

Des progrès technologiques se font encore de ce côté-là. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas des Africains très doués, capables de fabriquer les appareils de haute performance pour pallier à ces éventuels cas d’évacuations médicales.

Surement vous avez entendu parler de ce Camerounais (Arthur Zang, Ndlr) qui a inventé Cardiopad, petit appareil avec lequel on utilise le téléphone pour pouvoir mesurer le rythme cardiaque du malade. C’est une petite avancée, certes mais je pense que pour remédier au fléau des évacuations médicales, il faut que chaque gouvernement donne des moyens pour équiper les hôpitaux de référence des plateaux techniques assez relevés pour pouvoir concurrencer ceux de l’Europe. Nous avons de très bons chirurgiens, nous avons des meilleurs cardiologues, l’Afrique a de la matière grise.»

Lindovi Ndjio, Journaliste: «Pour l’image du Cameroun, il vaut mieux évacuer»
Les évacuations sanitaires sont incontournables dans un pays comme le Cameroun où l’offre hospitalier est des plus pauvres. On parle de plus en plus d’hôpitaux de référence ; mais tout cas un peu compliqué s’avère être une équation compliquée pour les plateaux techniques de ces hôpitaux. Et sachant bien qu’il n’a pas équipé nos hôpitaux, le régime se sent obligé de ne pas laisser ses principaux dirigeants mourir honteusement dans nos mouroirs d’hôpitaux. C’est le bas peuple qui est contraint de se contenter de ce qu’on lui offre pour ses soins, à des coûts exorbitants, mais de la plus mauvaise des manières. Au moins pour l’image du Cameroun, il vaut mieux évacuer. Jusqu’à ce qu’un jour, Dieu inspire un gouvernant, et les évacuations baisseront.»

Irette Tchago, Comptable : «L'évacuation sanitaire est pour des personnes reconnues .Au Cameron, l'évacuation sanitaire est pour des personnes reconnues, je ne crois pas qu'un nécessiteux bénéficierait du même traitement, et surtout que dans nos hôpitaux, tu n'as pas d'argent (caution) on ne commence pas les soins combien de fois évacuer. Notre footballeur en a bénéficié car il est une figure emblématique, l'état s'est sentir obligé de prendre soin de lui. Dire que toute les évacuations sont justifiables, je dirai non, car on a des cas de maladie que nos médecins peuvent traiter, seulement parfois ils sont très lents dans les services et là les jugements sont négatifs. »




Charles Etoundi, Comptable : «Certaines sont fantaisistes»
«A mon avis, ça devrait se faire par un collège d'experts. Certaines sont fantaisistes. On a vu des gens être évacués soit disant dans un état critique, qui après avoir été évacué, se sont vus retrouver le plein de leur santé même dans l'avion qui le transportait. Mais nous pouvons concevoir que ce sont des exceptions qui confirment la règle. La justification d'une évacuation sanitaire devra donc se faire par un collège d'experts.

Ceci posera aussi une difficulté énorme, celle du temps de rassemblement des experts pour une expertise sur le cas traité. Ceci peut trouver solution à travers les nouvelles technologies de l'information et de la communication. Avec cette solution, plusieurs collèges d'experts au professionnalisme et à l'intégrité avérés peuvent être créés par région »

Dr Harouna Massahoudou, assistant médical-généraliste : «Le manque de confiance»
«Les évacuations médicales sont dues au manque de plateaux techniques efficients et un personnel de santé bien formé, manque de professeurs et de spécialistes. Ensuite, il y a un problème de confiance qui se pose. Si un homme politique ne veut pas se faire soigner dans son propre pays, de quoi a-t-il peur ? De la confiance… de la confiance en ce personnel que lui-même a fait former et au plateau technique efficient tel que je disais.

C’est fréquent au Gabon mais le Gabon est en train de se préparer avec ce que le gouvernement actuel est en train de faire. En sept ans, qu’est-ce que le gouvernement a fait ?
On voit l’hôpital d’Angondje, l’hôpital de Jean Ebori qui est rénové, on voit l’hôpital général avec son plateau technique très poussé, on voit l’hôpital pédiatrique d’Owendo. Donc dans cinq ans, le Gabon va parer à tout ça. Et si un citoyen venait à se faire évacuer, il faudra lui demander ses raisons.

Le Gabon est en train de faire un bon pas très l’avenir. Lorsque vous regardez Jeanne Ebori, l’hôpital d’Angondje, pourquoi ne pas dire le Gabon pourrait devenir une destination pour le tourisme médical ? Il faut faire former les gens. Il y a un plateau technique qui est en train de se faire asseoir, maintenant c’est le problème des spécialistes. L’Etat doit former et ce n’est pas du tic au tact.»


Etienne Ndono, Cadre au ministère de l’Education de base : «Tout dépend du diagnostic du médecin»
«Une évacuation sanitaire est le déplacement d'un malade d'une institution sanitaire vers une autre plus équipée ou plus compétente à venir à bout d'une pathologie. Elle peut donc être à l'intérieur ou à l'étranger. Donc tout dépend du diagnostic du médecin. Donc la justification d'une évacuation sanitaire relève d'une part de la gravité de la pathologie, du manque des équipements adéquats et des compétences humaines techniques et professionnelles. A mon avis si tous ces éléments sont réunis une évacuation peut se justifier.»




Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
évacuation sanitaire  santé en afrique  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2017. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site