Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Maladies cardiovasculaires: Les communes camerounaises s’approprient le combat
(11/10/2016)
Une convention signée lie désormais les parties.
Par Rédaction:

«Les Avc sont devenus une pandémie qui dévaste dans nos cités. Et pourtant il ne faut pas toujours une recette miracle pour sauver des vies. A l’occasion de la journée du cœur, la Fondation camerounaise du cœur a pensé qu’il était nécessaire de penser à vulgariser davantage les gestes qui sauvent auprès des populations camerounaises». C’est fort de cela que la Fondation camerounaise du cœur, par l’entremise de son président, le Pr Daniel Lemogoum, a signé le 29 septembre 2016 dernier, une convention de partenariat avec les Communes et villes unies du Cameroun (Cvuc) représentées au plus haut niveau par le Dr Emile Andze Andze, son président. Il est question pour les collectivités territoriales qui se concentrent autour de cette organisation, de reprendre à leur niveau la lutte contre les maladies cardiovasculaires. Notamment la formation des populations à la reconnaissance d’une maladie ou d’un accident cardiovasculaires, ainsi qu’aux premiers soins.

Ce qui devrait passer par cette campagne de formation de formateurs devant eux-mêmes vulgariser les enseignements dans leurs municipalités respectives.
[b «C’est la Fondation camerounaise du cœur qui nous a donné l’idée de ce projet et nous n’avons pas hésité à saisir cette chance», reconnaît Emile Andze Andze. «La commune est l’entité étatique la plus proche des populations. Avec la décentralisation, les Collectivités territoriales décentralisées voient leurs pouvoirs et compétences renforcées et se trouvent davantage interpellées, y compris sur les problèmes de santé», souligne-t-il.

Et au premier chef, l’homme qui est par ailleurs maire de la commune d’arrondissement de Yaoundé 1er, montre l’exemple. Un accord particulier lie la municipalité de Yaoundé 1er à la Fondation camerounaise du cœur. «Avec la signature de cette convention, la commune de Yaoundé 1er devient le point de départ de toutes nos actions en faveur des populations du Cameroun», indique le Pr Lemogoum. Pour cet homme qui dirige une fondation dévouée à la lutte contre la mort subite, «les maladies cardiovasculaires ne préviennent pas. Si vous ne vous dépistez pas, vous ne le saurez pas». Et surtout, «il n’est plus admissible que l’on meurt autant de maladies cardiovasculaires alors qu’il est possible pour tout citoyen de sauver une vie des Avc», plaide-t-il. Et à l’occasion de cette journée, des séances de démonstration de gestes de premiers secours ont été effectués, ainsi que des dépistages à moindre coût, au Parc Kyriakides, site provisoire qui abrite des services de la mairie de Yaoundé 1er.

Lindovi Ndjio la nouvelle expressions



Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
avc  maladies cardiovasculaires  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2017. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site