Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Euro 2008
Euro 2008 : l'Allemagne en finale !
(26/06/2008)
L'équipe nationale allemande de Michael Ballack s'est imposée sur le fil 3 buts à 2 face à une équipe de Turquie qui n'a pas démérité. Les Allemands affronteront le vainqueur de l'autre demi-finale de l'euro 2008 entre l'Espagne et la Russie.
Par Nkwayep Mbouguen
L'Allemagne jouera la finale
L'Allemagne jouera la finale
©Eurosport.fr

Une chose est sure, le football réserve bien des surprises et peut souvent avoir de tournure bien étranges. Lors de la coupe du monde 2002, l'Allemagne avait brillé par une rigueur et un jeu défensif qui l'avait fait arriver jusqu'en finale en s'imposant 1 but à 0 contre chacun de ses adversaires. En finale contre le Brésil, elle avait ouvert le jeu et s'était montrée offensive et entreprenante, pour finalement être battue sur le score de 0 à 2. Même constat en 2006, où la route s'est arrêtée face à l'Italie sur le même score.

Ce soir encore, le destin a joué un tour, mais cette fois-ci à la Turquie, la faisant périr par ses propres armes. Habituée depuis le début du tournoi à retourner des situations inespérées, la Turquie a pour une fois ouvert le jeu, dominant copieusement son adversaire dans le jeu et dans les occasions de but. Pour preuve une statistique intéressante : pour la première fois dans cet Euro, les Turcs ont ouvert le score dans une rencontre, et se voyaient déjà arriver en finale pour affronter l'Espagne ou la Russie. Mais ce sont bien les demi-finalistes de la coupe du monde 2002 qui ont été battus par une équipe d'Allemagne qui l'a jouée à l'Allemande ou plutôt devrions-nous dire, à la Turque.

En effet, les joueurs de la Mannschaft ont été dominés tout le match, mais ont inscrit un but à la dernière minute pour atteindre une finale qui les fuyait depuis 1996. Quoi qu'il en soit, les deux équipes nous ont confirmé ce qu'on pensait d'elles : rien n'est joué tant que le coup de sifflet final n'a pas retenti. En effet, les Turcs avaient "comme d'habitude" inscrit un but dans les dernières minutes, qui était synonyme de prolongations. Mais l'Allemagne, elle aussi habituée à ces retournements de situation hors du commun, a répliqué par un Philippe Lahm qui a été bien inspiré sur le but.




Ballack n'a pas brillé dans le jeu comme lors des matchs précédents
Ballack n'a pas brillé dans le jeu comme lors des matchs précédents
©Eurosport.fr

Le duo Schweinsteiger - Podolsky

Pour ce qui est de la rencontre, les Turcs ont débuté très fort en prenant le contrôle du ballon et se procurant les meilleures occasions, face à une défense ayant du mal à se positionner et un Lehman encore une fois frileux, tout particulièrement sur les sorties. Et dès la 13e minute, Aurelio allait trouver la transversale du portier d'Arsenal sur un centre de Sabri. Asphyxiés à l'image d'un Ballack jouant très bas, les Allemands n'allaient pas pouvoir réagir, même si l'on sentait le côté droit de la défense turque fébrile. Et c'est logiquement qu'à la 22e minute, la Turquie allait ouvrir le score par Boral qui allait mettre la balle entre les jambes, suite à une action un peu cafouilleuse.

Mais fidèle à sa réputation de pouvoir marquer dans les bons comme dans les mauvais jours, la mannschaft allait répliquer en marquant dans la foulée un but copie certifiée du premier face au Portugal. Profitant des largesses d'un côté droit turque trop frileux, Podolsky allait déborder avant d'adresser un centre fort et à terre dans la surface, repris par son coéquipier du Bayern de Munich qui égalisait et remettait son équipe dans la marche.

Ce but n'allait pourtant pas relancer les Allemands et la Turquie allait poursuivre sa domination territoriale et inquiéter à plusieurs reprises un Lehman vraiment pas dans un grand jour. Et c'était plutôt une bonne opération pour la mannschaft si à la mi-temps, les deux équipes étaient toujours à égalité.

Lahm, du zéro au héros

La seconde période allait avoir moins de rythme que la première, avec cette fois-ci un léger avantage pour l'Allemagne, qui n'allait pas réussir à se procurer d'occasion, malgré un Podolsky virevoltant sur son aile gauche. Ballack n'étant pas inspiré, les Allemands n'allaient réellement se procurer d'occasion que sur des coups de pied arrêtés, ne réussissant pas à transpercer le bloc turc.

La libération allait venir d'une erreur de Rustü à la 79e minute : sur un centre aérien, l'ancien portier du FC Barcelone allait manquer sa sortie et permettre à Klose de placer sa tête et de donner l'avantage aux Allemands.

Ce but n'allait pas relancer un rythme laissé en première période, les deux équipes étant un peu à bout physiquement, et on pensait bien que le match allait se terminer sur ce score. Mais à la 86e minute, Sabri allait mettre un grand pont à Lahm sur son côté droit avant de centrer pour Sentürk qui allait envoyer la balle... entre les jambes de Lehman avant d'égaliser pour la Turquie.

Ces derniers n'allaient pas profiter de leur égalisation dans les dernières minutes : revanchard tel Thuram face à la Croatie en 1998, le même Lahm allait récupérer la balle dans son camp, débouler dans le camp adverse et réaliser un une-deux à retardement avec Frings avant de fixer Rustü, donnant l'avantage à ses coéquipiers.

La mese était dite, puisqu'il n'allait plus y avoir de buts. L'équipe d'Allemagne s'imposait au final au terme d'un match plein de retournements, et accédait à la finale. Les Allemands affronteront le vainqueur de l'autre demi-finale entre l'Espagne et la Russie.

Le résumé du match








Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
sports  football  euro 2008  michael ballack  turquie  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2016. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site