Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Crise anglophone, Titus Edzoa : « Il y a un problème anglophone spécifique »
(23/07/2018)
L’ancien conseiller spécial de Paul Biya a en effet expliqué le 17 juillet dernier au cours d’un entretien accordé à la chaine de télévision privée Canal 2 international que : « Le problème qu’on a dans les régions anglophones n’est pas un problème de bilinguisme. Ce serait avoir la myopie des choses.»
Par Rédaction:
Les anglophones rejettent l’assimilation


Le natif de Bonabéri - Douala a ajouté : « A mon avis, c’est un problème que je peux articuler en trois aspects : l’aspect culturel, l’aspect historico-juridique et l’aspect socio-politique.» Une crise L’ancien Secrétaire général à la Présidence de la république a lancé une pique à l’endroit du gouvernement en ces mots : « En tant que homme d’Etat et en tant que citoyen, j’ai la certitude que cette crise pouvait être évitée. […] tout pays connaît des crises.

Et lorsqu’une crise survient il faut tout faire pour la juguler.» Titus Edzoa a ajouté qu’aucune crise ne saurait être jugulé par la force « mais par l’ouverture des consciences, par l’explication de la crise afin qu’on puisse trouver des solutions idoines ».

L'ancien élève de l'école St-Jean Bosco au quartier New-Bell et du collège Liberman à Akwa, Titus Edzoa, a enfin indiqué que l’évolution politique du Cameroun a consisté à marginaliser les anglophones qui « se sentent assimilés parce qu’on a oublié tout le processus historique»
Titus Edzoa a révélé qu’il n’est pas un adepte du fédéralisme : « je suis plutôt pour une décentralisation et je me refaire au titre 10 de notre constitution en ses articles 55 à 62.»

S’il y avait eu un décret d’application tel que prévu en 1996 à la suite de la révision constitutionnelle on n’en serait pas là a expliqué Titus Edzoa.

L’on se souvient que depuis l’entame de la crise en 2016, plusieurs missions gouvernementales envoyées dans les régions anglophones ont échoué à ramener la paix.

Titus Edzoa invite désormais Paul Biya à mettre personnellement sur pied un dialogue national qui concerne tous les camerounais, car « un problème comme celui-ci ne peut pas se gérer par procuration » a relevé Titus Edzoa qui soutient :« je souhaite vivement qu’il (Paul Biya, ndlr) le fasse sans délai» et sans exclusive.




Prisonnier politique

occupait le poste de ministre de la santé. Il nourrissait alors l’ambition de devenir chef de l’Etat et déclara sa candidature aux présidentielles de 1997.

Mais cette candidature contre son mentor Paul Biya fut très mal appréciée par ses anciens acolytes du sérail tel que Amadou Ali (SG de la Présidence et Secrétaire d’Etat à la défense), Edouard Akame Mfoumou (ministre des finances) ou encore Edgard Alain Mebe Ngo’o alors préfet du département du Mfoundi.


Selon les informations exclusives de la rédaction de Camer.be Louis Tobie Mbida alors Président du Parti des Démocrates Camerounais (PDC) proposa à Titus Edzoa de quitter le Cameroun pour échapper au rouleau compresseur du gouvernement. Ce dernier refusa l’offre de Tobie Mbida.


Quelques jours plus tard soit le 3 juillet 1997, Titus Edzoa fut arrêté, condamné à 15 ans de prison et incarcéré au Secrétariat d’Etat à la Défense (SED). Il était accusé de détournement de fonds publics tout comme Michel Thierry Atangana, un ingénieur financier et homme d’affaires franco-camerounais présenté comme son futur directeur de campagne.

Après 17 ans de détention (1997-2014) Titus Edzoa et Michel Thierry Atangana seront finalement libéré à la suite d’un décret présidentiel signé par Paul Biya devenu effectif le 24 février 2014.

© Camer.be : Oswald Hermann G'nowa



Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
crise anglophone  cameroun  titus edzoa  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2018. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site