Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Crise anglophone au Cameroun : retour à la vie normale à Bamenda
(07/10/2017)
La vie reprend progressivement à Bamenda, au nord-ouest du Cameroun, la ville a été le théâtre des violences dimanche et lundi après la proclamation symbolique de l’indépendance des régions anglophones du pays.
Par Rédaction:


La vie reprend progressivement à Bamenda, au nord-ouest du Cameroun, la ville a été le théâtre des violences dimanche et lundi après la proclamation symbolique de l’indépendance des régions anglophones du pays.

Au lendemain de ces violences, les populations découvraient l‘étendue des dégâts. Elles accusent notamment la police camerounaise d’avoir incendié volontairement de nombreuses motos. Leurs propriétaires disent avoir perdu leur gagne-pain et sont amers.

“Je suis surpris de venir ce matin et constaté que la police a retiré nos motos et les a fait brûler, c’est cette moto qui m’aidait, et je ne sais comment le gouvernement voudrait qu’on vive avec ce genre de comportement, si demain, je deviens voleur parce que je n’ai pas de travail, ce seront eux les premiers à tirer sur nous”, Donald, conducteur de moto-taxi brûlée.

Sur le plan humain, pas facile d‘établir un bilan réel. Si le gouvernement parle d’une dizaine de morts, des ONG de leurs côtés évoquent des chiffres qui vont au-delà des 30 morts.

Après ces incidents, la police camerounaise reste sur le qui-vive.




Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
crise anglophone  cameroun  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2017. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site