Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > CAN 2010
CAN 2010 : Angola - Mali : 4-4
(11/01/2010)
Mené 0 à 4 à un quart d'heure, le Mali a inscrit 4 buts et comblé son retard pour accrocher le nul face à l'Angola.
Par Redaction Bonaberi.com

Pour le match d'ouverture de la CAN 2010, l'Angola affrontait le Mali. En marge du drame qui a eu lieu en début de week-end et causé la mort de plusieurs personnes dans le bus conduisant la délégation togolaise, les deux équipes n'ont pas semblé avoir du plomb dans les jambes et assuré le spectacle.

Au bout d'une cérémonie d'ouverture bien ficelée par le pays organisateur, une minute de silence a été observée en mémoire des trois personnes qui ont perdu la vie lors de l'attaque de Cabinda, et le gouvernement angolais a affirmé son soutien au Togo.

Dès le coup d'envoi, les Angolais ont montré qu'ils pouvaient occulter pendant 90 minutes la situation au Cabinda et satisfaire les nombreux supporters venus à l'Estádio Cidade Universitária. Quasiment au coup d'envoi, Manucho se présentait sur le côté gauche en face à face avec le gardien Sidibé qui était vigilant. Le ton était donné.

Quelques minutes plus tard, Flavio prenait de court la défense malienne pour adresser une frappe des 20 mètres bien captée par Sidibé. Galvanisés par leur public, les Angolais allaient continuer leur pressing au milieu de terrain et étouffer leurs adversaires, mais manquaient de justesse dans les enchaînements, misant trop sur les longs ballons et la vitesse des attaquants Flavio et Manucho, et montraient quelques signes de faiblesse derrière.

La rencontre allait s'équilibrer au premier quart d'heure de jeu, le rythme gâché par de trop nombreuses pertes de balles de part et d'autre. Pourtant peu avant à la mi-temps, l'Angola allait retrouver de l'allant et se démarquer par une jolie tête de Djalma bien bloquée par un excellent Sidibé qui avait jusque là fait son travail. Mais dans la foulée, il allait se retrouver impuissant face à un Flavio esseulé sur coup-franc qui allait logiquement ouvrir le score pour l'Angola : 1 à 0, et on pouvait se dire que cette ouverture du score allait être le début d'une floppée de buts.

Flavio encore lui, n'allait pas démentir et, une nouvelle fois de la tête allait tromper Sidibé et réaliser le premier doublé de la compétition. 2 à 0 pour l'Angola, c'était mérité et c'était le score à la mi-temps.





De retour des vestiaires, le Mali allait réagir et se montrer dangereux dès l'entame par Mouhamadou Diarra : le milieu du Real allait suite à un corner en deux temps se retrouver seul face à Carlos, mais allait être gêné par l'excellente sortie de ce dernier et perdre son duel. Une occasion que les Maliens allaient regretter puisque l'Angola allait repartir à l'assaut des buts de Sidibé : Manucho allait se montrer dangereux sur un énième centre, bien repoussé à la défense (56è).

En difficulté derrière, les Maliens allaient concéder deux penalties sur des fautes de Bagayoko et de Keita : les milieux défensifs maliens repliaient en effet beaucoup, mais peu habitués à se retrouver dans la surface, commettaient des fautes évitables. Les deux penalties, transformés par Gilberto et Manucho - 67è et 74è - allaient donner un large avantage à l'Angola qui se dirigeait vers la victoire.

Une analyse malheureusement partagée par les joueurs angolais qui allaient totalement se relâcher, à un quart d'heure du terme, pensant leur adversaire vaincu. Si Keita écopait d'un carton jaune pour une faute de dépit, il allait sauver l'honneur suite à un cafouillage dans la surface sur un corner initialement mal tiré. Un but qui ne tirait pas la sonnette d'alarme du côté angolais et on se dirigeait vers une belle victoire quand à quelques minutes de la fin, allait commencer le show malien.

A la 88è minute, Kanouté allait sur l'un de ses rares ballons parfaitement smaher la balle et l'envoyer au fond des filets. Dans les ultimes secondes des arrêts de jeu, Keita allait réaliser le second doublé du tournoi en reprenant puissamment un centre face à une défense passive. Avant le coup de sifflet final, c'est Yatabaré qui allait reprendre un ballon repoussé par Carlos et égaliser face à des Angolais n'en croyant pas leurs yeux.

Au final, les deux équipes se séparaient sur ce score nul de quatre buts partout. Si les deux équipes ont montré un potentiel offensif intéressant, on ne peut en dire autant des défenses qui ont été en difficulté sur chaque ballon aérien - les huit buts ont été inscrits sur des centres. L'Angola, qui a mené quatre buts à rien à un quart d'heure de la fin peut réellement s'en vouloir, car avec une victoire elle aurait pu aborder sereinement la suite des matchs de poule. Statut quo donc entre l'Angola et le Mali pour ce match d'ouverture.



Vidéo : CAN 2010 ; Angola - Mali (4-4)

Les dernières dépêches de la CAN 2010 :



A voir aussi :

Groupes et classements
Calendrier et résultats
La liste des équipes




Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
sports  football  can 2010  angola  mali  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 1 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2016. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site