Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Cameroun - Yaoundé : Pierre Kwemo détenu
(08/09/2009)
Le propriétaire du César Palace a été interpellé alors qu’il tentait d’empêcher l’expulsion de ses effets gardés dans des magasins en face de son night club.
Par Le Jour (Anne Mireille Nzouankeu)
Pierre Kwemo
Pierre Kwemo

"On vous a payés pour venir me casser", crie Pierre Kwemo, tandis que des gendarmes le conduisent tant bien que mal vers l’une de leurs voitures. Pierre Kwemo a été arrêté hier, 7 septembre 2009, à la suite d’un échange de coups entre les gendarmes et lui. Il tentait ainsi d’empêcher un huissier de justice de mettre ses effets hors des magasins qu’il a construits en face du César palace de Yaoundé. Il est environ 10h30 hier, 7 septembre, lorsque trois voitures pleines de gendarmes se garent en face du lieu dit « ancien Capitole ».

Ils créent aussitôt une ceinture de sécurité et empêchent les curieux de s’approcher de trop près de l’endroit qui servait autrefois de parking aux clients du César palace. Pendant ce temps, quelques gros bras commencent l’expulsion des effets qui s’y trouvent. Sous l’œil vigilant d’un huissier de justice venant de l’étude de Me Thomas Biyik, ils font sortir trois voitures rouges de marque Daimler dont les pneus sont dégonflés. A l’aide d’un pied de biche, ils ouvrent ensuite les portes des magasins construits à côté du garage. Au fur et à mesure qu’on les vide, apparaissent des projecteurs, des matelas, des coffres et des machines à sous.

C’est pendant le vidage du deuxième magasin que Pierre Kwemo arrive. Il y entre et interpelle immédiatement ses employés. « Mettez- moi ces gens dehors », crie-t-il. Face à l’immobilité de ceux-là, Pierre Kwemo décide de mettre lui-même les agents d’exécution hors du magasin : ce qui amène les gendarmes à s’interposer. Bomba Yene, commandant du groupement territorial de gendarmerie du Mfoundi, intervient alors en montrant une réquisition à force publique signée le 2 septembre 2009 par le préfet du Mfoundi, Joseph Beti Assomo.  On peut y lire « … Requérons en vertu de la loi : le chef d’escadron commandant le groupement de gendarmerie territoriale de Yaoundé ; (…), pour l’exécution de la décision de justice N°43/com du 22 décembre 2005 du tribunal de première instance de Yaoundé centre-administratif susmentionnée, ordonnant l’expulsion tant de corps, de biens que de tous occupants du local appartenant aux Ets Monkam… ».




Pierre Kwemo brandit à son tour la photocopie d’un document daté du 19 août 2009. Selon ses propos, ce document signé du procureur de la République, l’ « autorise à continuer à occuper les lieux ». Le document demande notamment au responsable des Ets Monkam de libérer l’accès aux lieux «qu’il continue à louer et à exploiter jusqu’à ce qu’une décision de justice en dispose autrement». Quelques gendarmes interviennent alors pour tenter de le maîtriser et de le mettre dehors. Pierre Kwemo qui ne l’entend pas de cette oreille se débat violemment et il s’en suit un échange de coups de poings et de matraques. Il est difficile de dire qui a donné le premier coup, mais toujours est-il qu’il a fallu six gendarmes pour réussir à maîtriser Pierre Kwemo.

Pierre Kwemo a été conduit au groupement de gendarmerie territoriale du Mfoundi où il se trouvait encore au moment où nous allions sous presse. Bomba Yene, le commandant dudit groupement, dit s’appuyer sur la réquisition du préfet sur laquelle on peut lire : « Ordonnons l’interpellation et le déferrement par devant le procureur de la République de tout contrevenant à l’exécution de la présente réquisition ». Pierre Kwemo, lui, ne comprend pas l’intervention du préfet dans cette affaire qui est déjà en justice. L’expulsion s’est tout de même poursuivie après l’arrestation de Pierre Kwemo. Vers 12h30 une pelleteuse est arrivée sur les lieux et a commencé à enlever ce qui n’a pas pu l’être manuellement. Les différents objets qui s’y trouvaient ont été laissés à l’extérieur du terrain querellé.

Source : Le Jour




Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
mfoundi  pierre kwemo  news  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2014. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site