Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Clin d'oeil
Zoom : Serge Stéphane Owona, de Melting Pot Development
(15/08/2011)
Serge Stéphane Owona est membre de l'association MPD qui vise à aider au développement du Cameroun
Par Rédaction Bonaberi.com
Avec Larry Davidson de MPD, pour un arbre de Noël dans un orphelinat
Avec Larry Davidson de MPD, pour un arbre de Noël dans un orphelinat
Serge Stéphane Owona, jeune Camerounais qui a étudié en France a avec trois autres jeunes Africains l’objet d’un reportage de Rfi intitulé « Ces jeunes qui font bouger l’Afrique », un reportage ayant pour but de montrer des Africains ayant réussi en France et s’impliquant pour le développement de leurs pays respectifs.

Arrivé en France à l’âge de 17 ans, Serge Stéphane est tombé gravement malade et n’a pu obtenir son Baccalauréat du premier coup. Persévérance aidant, il l’a finalement passé et obtenu en candidat libre avant de continuer son cursus supérieur – école de commerce ESG puis l’INSEC.

Sa passion de s’impliquer pour les autres lui vient de son plus jeune âge, malgré une enfance assez aisée : « Dès 16 ans, j’ai eu envie de faire quelque chose pour les autres, d’être engagé. A l’époque j’étais particulièrement touché par les enfants des rues. Je viens d’une famille assez aisée, mais j’ai eu la chance d’avoir été en internat, où les classes sociales sont invisibles, puisque tout le monde a le même traitement. Je me suis fait des amis d’autres classes sociales, j’ai vu qu’il n’en fallait pas forcément beaucoup pour être heureux. Ensuite, je suis parti en France, et quand je retournais au Cameroun l’été en vacances, je ramenais des vêtements, des affaires pour les enfants des rues, ou j’allais à la boulangerie leur acheter à manger. »


C’est en 2007 qu’il démarre réellement ses activités associatives, en compagnie de deux amis d’enfance dont Larry Toto Davidson – interviewé sur Bonaberi.com – avec qui il crée Melting Pot Development avec l’aide de RFI : « La vraie dimension associative a démarré à Lille, après ma maladie. J’ai retrouvé deux amis d’enfance, et ensemble nous avons décidé de monter notre association. Mais pas seulement limitée au Cameroun, car nos amis maliens ou sénégalais nous parlaient des mêmes choses ! On a déposé les statuts de Melting Pot Development en octobre 2007. RFI – chez qui j’étais en stage à l’époque – m’a aidé, en donnant du matériel scolaire, des ballons de foot. On a aussi organisé une soirée à Lille pour récolter des fonds. J’ai ouvert un bureau à Yaoundé. Nous avons démarré notre action en aidant un orphelinat, puis deux, tout en continuant à aider les enfants de la rue. On est plus d’une soixantaine de membres aujourd’hui. On travaille aussi au Congo, au Gabon et au Sénégal. Nous sommes tous bénévoles. »

Une association dont le but est l’éducation et le développement, et qui vise à grandir pour favoriser le développement des pays africains, basée sur l’idée que si le gouvernement est défaillant, alors il revient à la société civile de prendre ses responsabilités et d’assurer le bien-être des citoyens. Une notion qui repose sur l’idée essentielle de solidarité afin de combler le fossé entre riches et pauvres, entre ceux qui ont eu l’opportunité d’étudier en occident et ceux qui ne l’ont pas eue.

À leur échelle, les membres de MPD ont réalisé leurs objectifs, avec par exemple la visite et la distribution de cadeaux dans l’orphelinat de DORCAS à Tiko. De nombreuses autres actions seront à suivre.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
clins d'oeil  associations  melting pot development  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2020. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site