Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Souvenirs
Yaoundé perd un patriarche
(02/11/2009)
Gabriel Mballa Bounoung est décédé vendredi dernier des suites d'une longue maladie.
Par Justin Blaise Akono (Quotidien Mutations)
Gabriel Mballa Bounoung, l'ancien député, l'homme de Ntaba s'en est allé.
Gabriel Mballa Bounoung, l'ancien député, l'homme de Ntaba s'en est allé.
La nouvelle est tombée vendredi soir. Le patriarche de Djoungolo est mort. Il est décédé à l'hôpital de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) à Essos, des suites d'une longue maladie, selon ses proches. Connu par la jeune génération comme le père de Jean René Atangana Mballa, vice-président de la Fédération camerounaise de Football pendant plusieurs années, Gabriel Mballa Bounoung, 83 ans, est sorti de l'anonymat dans lequel il s'était plongé après son retrait de la vie politique à travers sa résistance et son opposition à la destruction du lieu dit Ntaba, un sous-quartier considéré comme un No man's land dans l'arrondissement de Yaoundé 1er.

L'ancien maire de Yaoundé 1er, ancien député et vice-président à l'Assemblée nationale et ancien président du groupe parlementaire Rdpc à l'Assemblée nationale, ancien membre du comité central de l'Union nationale du Cameroun (Unc) puis du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) et conseiller municipal de la commune de Yaoundé 1er avait confié que " Ntaba est mon domaine privé ", dans ce qui s'apparentait déjà à l'affaire Mballa Bounoung contre la Communauté urbaine de Yaoundé (Cuy). Le délégué du gouvernement, Gilbert Tsimi Evouna finit par prendre le dessus en détruisant ce "quartier" les 8 et 9 juillet 2008. Gabriel Mballa Bounoung, s'était alors plaint qu'il n'avait pas été saisi par la Communauté urbaine de Yaoundé d'une éventuelle opération prévue à cet endroit qui lui appartient, puisqu'il était détenteur d'un titre de propriété vieux de plus de trois décennies.

Bataille

Elu tout premier maire de la ville de Yaoundé 1er à la faveur de la création des communes d'arrondissement de Yaoundé 1er, 2 et 3 à la suite de la naissance de la Communauté urbaine de Yaoundé en 1987, Gabriel Mballa Bounoung avait définitivement été écarté de la scène politique de la capitale camerounaise à l'occasion des consultations électorales de 1996, quand il avait été battu par Emile Andzé, fils de Gilbert Edouard Andzé Tsoungui, à l'époque tout puisant ministre de l'Administration territoriale. L'ancien député et président du groupe parlementaire Rdpc à l'Assemblée nationale entre 1988 et 1992 faisait les frais de la puissante bataille de positionnement dans la capitale qui opposait à l'époque, le père de son tombeur alors ministre en charge de l'Administration territoriale à Basile Emah, l'ancien délégué du Gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé auprès duquel il avait d'ailleurs participé à la fameuse marche contre le multipartisme en 1990.

Cet homme très sollicité pour sa connaissance de l'histoire de la ville de Yaoundé, était considéré comme le patriarche de la grande contrée Djoungolo qui s'étale sur plusieurs arrondissements de Yaoundé, et de toute la ville par extension. Il était aussi très remarqué pour son franc-parler. Effectivement, en ce qui concerne ce " litige foncier ", il avait expliqué qu'il gérait son bien à ma guise. " Je donnais du terrain à qui je voulais. Je n'ai jamais vendu de terrain à personne. Je suis le seul propriétaire des terres de Ntaba. J'ai d'ailleurs un titre foncier ". Et à l'origine de cette magnanimité, il indique que, " en tant qu'homme politique, j'attribuais gratuitement des parcelles aux personnes qui devenaient de fait mes potentiels électeurs. Si quelqu'un dispose d'un titre foncier, j'aimerais bien le voir. Tout comme j'attends de voir ceux qui prétendent que je leur ai demandé de l'argent ou des biens en nature ". Gabriel Mballa Bounoung s'en va alors, sans avoir reçu de démenti dans ce sens.


Source: Quotidien Mutations


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
gabriel mballa bounoung  décès  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site