Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Faits Divers
Une franco-camerounaise fait arrêter un vol France - Etats-Unis
(23/05/2012)
A bord d'un Boeing 767 en direction de Charlotte, une Française d'origine camerounaise a déclaré à l'équipage qu'elle portait un engin implanté de façon chirurgicale
Par Rédaction Bonaberi.com
Une franco-camerounaise a été à l’origine d’un arrêt d’urgence d’un vol Paris – Charlotte (Floride, Etats-Unis. A bord du Boeing 767, 179 passagers et 9 membres d’équipage, cette dernière a fait passer un mot à l’équipage affirmant qu’elle portait un engin implanté de façon chirurgicale.

« Des médecins l’ont examinée à bord et n’ont vu aucun signe de cicatrices récentes. On a déjà eu des renseignements faisant état de bombes implantées de manière chirurgicale constittuant une menace pour le trafic aérien. La TSA a récemment émis des directives de sécurité pour les aéroports, les compagnies aériennes, le contrôle aérien et les gouvernements étrangers les appelant à prendre des mesures supplémentaires et à être sur leurs gardes pour tous les indices d'explosifs implantés de manière chirurgicale », a déclaré Susan Collins, sénatrice du Maine.


Si d’après l’AFP, qui cite un responsable américain, la suspecte ne semble pas appartenir à un réseau terroriste, elle aurait d’après plusieurs témoignages montré un comportement suspect. Se rendant aux Etats-Unis pour 10 jours, elle n’avait aucun colis enregistré et aurait eu des allées et venues qui ont attiré l’attention de quelques passagers : « Nous ne savions pas ce qui se passait. Je dormais de temps à autre mais nous l'avons vue aller et venir aux toilettes. Elle se tenait, je crois, le ventre et il paraît qu'elle avait une note qui disait qu'elle avait un explosif implanté. Je pensais qu'elle devait avoir de la drogue dans l'avion, mais c'est complètement fou. J'étais sous le choc », a déclaré une passagère à ABC News.

Par sécurité, l’avion a atterri d’urgence à Bangor, et la femme a été arrêté pour être interrogée par le FBI, les services des douanes et de la protection des frontières.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
faits divers  lucie eko  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site