Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Santé
Trois mille temporaires à contractualiser d'ici la fin du mois
(06/01/2009)
C'est l'une des principales résolutions prises au cours de la rencontre entre le ministre de la Santé publique et le Synpems.
Par Aristide Ekambi
Trois mille temporaires vont être recrutés dans le milieu médical au Cameroun
Trois mille temporaires vont être recrutés dans le milieu médical au Cameroun
" Un recensement sera fait et les temporaires seront recrutés sur étude de dossiers. Et la liste de ceux qui seront retenus sera affichée d'ici la fin du mois de janvier en cours ", affirme Enerand Oyono Essa'a, joint au téléphone hier, alors que la rencontre entre le ministre de la Santé publique et les responsables du Synpems n'avait pas encore livré tous ses secrets. Du coup, le mot d'ordre de grève qui avait été lancé depuis le 02 janvier dernier par ce syndicat a aussitôt été levé. Ce qui signifie simplement que dès ce matin, les temporaires en grève depuis cette date dans les hôpitaux publics du pays reprennent le travail. Mais avant de prendre part à la réunion convoquée au ministère de la Santé publique à Yaoundé, le directeur de l'hôpital Laquintinie de Douala a tenu à préciser certaines choses. " Un mot de grève national a été lancé par le président national, seuls 15% de l'effectifs des temporaires sont restés chez eux vendredi 2 janvier dernier, les autres ont travaillé. Il y'a pas longtemps que nous avons pris des mesures pour que les temporaires soient bien gérés ", a indiqué Jérémie Sollè, directeur de l'hôpital Laquintinie de Douala, en voulant circonscrire le mouvement.

Quoiqu'il en soit, l'arrêt de travail observé pendant ces quelques jours a eu des conséquences graves sur les malades. "Ici au service de pédiatrie où je suis arrivée le vendredi 2 janvier2009, j'ai pu vivre l'incapacité de la seule infirmière présente pourtant brave, qui n'a pu gérer tous les cas de maladie qui ne cessaient d'arriver", a indiqué Augustine Yanga, mère d'un bébé malade arrivé vendredi 2 janvier dernier à l'hôpital Laquintinie. " Il est 12 heures environs, et on n'est pas encore passé faire la ronde. Je ne sais pas si c'est en rapport avec la grève, j'attends toujours. C'est maintenant qu'une infirmière est venue me remettre le ticket de caisse ", a indiqué un garde malade rencontré ce même lundi 5 janvier2009.

" Moi j'ai pu observer qu'une réunion s'est tenue en salle des soins de pédiatrie dans l'après midi de ce dimanche 4 janvier, entre le personnel en grève, et un de leur responsable, pour désigner un représentant qui ira les représenter lors des assises à Yaoundé. Je m'étais rendu là pour avoir des précisions sur l'état de santé de mon malade ", précisera un autre garde malade. En rappel, l'absence des brancardiers aux services des urgences pour cause de non paiement de leurs droits pose d'énormes problèmes pour le personnel réduit qui assure en même tant l'accueil et la prise en charge des malade.



Source: Quotidien Mutations


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
temporaires  recrutés  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site