Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > People
Samuel Eto'o répond au fisc espagnol
(02/07/2012)
L'attaquant camerounais a réagi aux accusations de fraude fiscale dont il fait l'objet par le biais d'un communiqué.
Par Rédaction Bonaberi.com
Accusé par le fisc espagnol de n’avoir pas déclaré une partie de ses revenus à l’époque où il évoluait au FC Barcelone, l’attaquant de l’Anzi Samuel Eto’o a répondu par le biais d’un communiqué, dans lequel il a tenu à clarifier certains points.

Pour l’ancien pichichi, le coupable, s’il y en a un, n’est autre que Jose Maria Mesalles, l’ancien agent du joueur contre qui Eto’o a déposé une plainte en Novembre 2011 pour agissements frauduleux, agissements d’ailleurs soldés par la perte du contrôle d’une société que le footballeur possédait.

L’attaquant camerounais s’est mis à la disposition du fisc espagnol pour aider à y voir clair et résoudre ce problème dont il estime être une victime.


Communiqué de Samuel Eto'o

« En réaction à l’information parue aujourd’hui dans divers médias de communication au sujet d’une investigation du Service Spécial des Délits Economiques de la Fiscalité de Barcelone diligentée contre ma personne, je me vois dans l’obligation de clarifier les points suivants :
I.- Le 15 novembre 2011 j’ai déposé une plainte criminelle contre José Maria Mesalles, qui jusqu’au 21 mars 2011 fut mon représentant, avocat, conseiller, administrateur de mon patrimoine et homme de confiance, et qui agissait avec de larges pouvoirs que je lui avais moi-même octroyés au mois de juin 2003.
II.- Ma plainte criminelle contre José Maria Mesalles et ses complices a pour objet la perpétuation par ces derniers des faits frauduleux, desquels résultent l’appropriation d’importantes sommes d’argent et biens patrimoniaux au travers d’opérations sociétaires complexes. Dans ce contexte, j'ai été victime de manœuvres frauduleuses qui ont conduit à la perte de contrôle de la société Bulte Empresarial 2002 S.L., laquelle société abrite une grande partie de mes biens mobiliers et immobiliers.
III.- Le problème fiscal auquel je me retrouve confronté et dont je suis victime du fait des agissements de mon ancien conseil, s’étend également sur le paiement de mes droits d'image comme joueur. José Maria Mesalles, mon ancien conseil agissait durant toutes ces années comme mon représentant et avocat en charge de toutes mes affaires légales, économiques et fiscales.
IV.- J’offre toute ma collaboration et aide à l’Administration fiscale et judiciaire pour résoudre l’ensemble de ces contentieux dont j’ai également été la victime et qui m’ont amené à déposer la plainte criminelle mentionnée.
»


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
sport  football  samuel eto'o  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 1 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site