Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > People
Moi Samuel Eto'o, je suis noir et je mange des bananes
(01/05/2014)
Face à l'acte de racisme subi par Daniel Alves, Samuel Eto'o a soutenu son ancien coéquipier en se moquant au possible du geste subi
Par Rédaction Bonaberi.com
Samuel Eto'o : "Je suis un singe, et Pardon, j’ai oublié de vous demander : personne ne veut être un singe comme moi ?
Samuel Eto'o : "Je suis un singe, et Pardon, j’ai oublié de vous demander : personne ne veut être un singe comme moi ?
Le week-end dernier à Villareal, Daniel Alves avait subi un actede racisme comme il en persiste malheureusement quelques uns dans le monde du football : alors qu'il allait tirer un corner, le joueur brésilien a vu une banane lancée à ses pieds.

Sous-titre : sale noir, sale singe, va manger des bananes. Car c'est bien connu, ce n'est pas l'homme qui vient du singe, mais seulement la partie noire de la race humaine. Le reste provient sans doute d'Adam et Eve.

Face à ce geste d'une stupidité qui n'est plus à démontrer, le footballeur a choisi la meilleure des réponses : l'ironie. Loin de se démonter ou de sortir de ses gonds, il a simplement ramassé la banane, l'a mangée, et a tiré son corner. Un geste d'une intelligence manifeste qui a rapidement fait le tour de la sphère Internet.


Quelques jours plus tard, il a rapidement été imité par son ancien coéquipier Samuel Eto'o, un spécialiste des deux questions : du racisme et de l'ironie.

En effet, Samuel Eto'o a à maintes reprises été victime de racisme sur les terrains de football. A Saragosse, le 26 Février 2006, il avait menacé de quitter le terrain, sitôt imité par Ronaldinho. Avant de provoquer un penalty et d'adresser une passe décisive.

De nombreuses fois, il avait jubilé en imitant un singe après des buts inscrits. Et l'on se souvient encore, plus récemment, de sa jubilation de papy alors que quelques jours plus tôt Mourinho avait insinué qu'il était plus vieux qu'il n'y paraissait.

Cette ironie que manie Samuel Eto'o à merveille, il a remis ça. L'attaquant du FC Chelsea aux nombreux ligues des champions, titres nationaux et internationaux s'est photographié en train de déguster une banane.

Et comme rien n'est laissé au hasard, Samuel Eto'o est assis sur l'une de ses voitures hors de prix. Et le message est clair : Samuel Eto'o est noir, Samuel Eto'o aime les bananes, mais Samuel Eto'o aime aussi les belles voitures et peut se les offrir.

En une simple photo, Samuel Eto'o a résumé tout ce que Gaston Kellmann a essayé de dire dans "Je suis noir mais je n'aime pas le manioc". Et il a même fait mieux. Il ne refuse pas d'être ramené aux clichés en dégustant sa banane, mais montre qu'il est tellement plus que ça : l'un des meilleurs numéros 9 de l'histoire, l'un des joueurs les plus titrés et un homme d'une richesse qui ne court pas les rues. Le message a été apprécié.

Sa phrase sur Twitter va dans le sens de notre analyse : "Je suis un singe, et Pardon, j’ai oublié de vous demander : personne ne veut être un singe singe comme moi ?".

Seulement, il n'est pas si facile d'empiler quelques centaines de buts en carrière, de remporter plusieurs ligues des champions, et de s'offrir des voitures de luxe. Il est beaucoup plus facile de jeter une banane à un joueur.

Samuel Eto'o à Saragosse le 26 Février 2006



Daniel Alves mange sa banane




Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
people  sports  footbal  samuel eto'o  racisme  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site