Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Société
Le coup de balai du Japon au quartier Grand Melen
(30/07/2009)
Cameroun: L'association Tam-tam Mobile de ce quartier de Yaoundé vient de bénéficier d'un financement de l'ambassade nipponne.
Par Célestin Obama (Quotidien Mutations)
L'association Tam-Tam Mobile a réceptionné le don de l'ambassade nipponne.
L'association Tam-Tam Mobile a réceptionné le don de l'ambassade nipponne.
C'est le siège de l'association Tam-tam Mobile qui signe cet après-midi de mercredi, 29 juillet 2009 un contrat de don avec l'ambassade du Japon. D'un montant de 42 206 241 fcfa, le don japonais vise à renforcer les " capacités dans la collecte et la transformation des déchets urbains avec des équipements plus appropriés, et de créer un cadre propice à la formation de jeunes et des femmes dans la récupération et le recyclage des déchets et autres activités génératrices de revenus ", a justifié l'acte, lors de son allocution, Son Excellence Keiji Yamoto, ambassadeur du Japon au Cameroun. L'association Tam-tam Mobile pourra ainsi se doter de nouveaux équipements pour l'accomplissement de sa mission " tout en créant 20 nouveaux emplois pour les jeunes et de pérenniser ceux préexistants ", jure Simon Pierre Etoga, le président de Tam-tam Mobile, en s'adressant principalement à l'hôte du jour.

Ayant constaté que les ménages de la zone de "Grand Melen" dans la commune de Yaoundé VI avaient de la peine à se débarrasser de leurs ordures, un groupe d'éducateurs et de communicateurs cherche la solution au problème. L'idée naît en 1994, prend corps en juillet 1997 avec la création de l'association Tam-tam Mobile, finalement légalisée en août 2001.en recevant l'appui du " Fonds japonais des dons pour petits projets locaux ", l'association nourrit le projet par exemple de la création et d'équipement d'un Centre de gestion et de valorisation des déchets solides urbains.

Au quotidien, avec l'appui des partenaires tels que le Programme des nations unies pour le développement (Pnud), le ministère de l'environnement et de la protection de la nature (Minep), la commune de Yaoundé VI, en collaboration avec Hysacam et bien sûr des populations bénéficiaires, l'association collecte des ordures ménagères, assiste quelques centres spécialisés dans la recherche universitaire et académique, aide à la formation et l'insertion des filles par la couture et l'industrie d'habillement. Pour ce qui est de la couture, 25 filles ont déjà été formées et " installées à leur propre compte et 4 finissent cette année ", relève Mme Virginie Menye, la formatrice. Elle dit avoir pensé à former des coutumière à partir du moment où l'association a acquis une première machine à coudre devant servir à confectionner des sacs pour la pré-collecte des ordures. Comme pour faire d'une pierre deux coups sur le chemin de l'atteinte des objectifs du millénaire pour le développement. Et "[i gouvernement du Japon [y] accorde une importance particulière ]", a fait savoir l'ambassadeur Keiji Yamamoto.


Source: Quotidien Mutations


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
quartier grand melen  financement  japon  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2020. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site