Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Santé
Le chêne : Un anti diarrhéique
(24/06/2009)
Cet arbre parmi les plus grands de la forêt est également efficace contre les brûlures et les hémorroïdes.
Par Léger Ntiga (Quotidien Mutations)
Le chêne aurait des vertus pharmaceutiques, notamment contre des diarrhées.
Le chêne aurait des vertus pharmaceutiques, notamment contre des diarrhées.
Par sa verticalité aérienne et la profondeur de ses racines, pour de nombreux chercheurs, il symbolise l'axe du monde. D'aucuns diront, l'instrument de communication entre les mondes souterrains et le ciel. Protégé et vénéré par l'homme, les Grecs, Romains, Celtes et Vikings le percevaient comme une force supérieure. Arbre mythique, le chêne tient une grande place dans la culture littéraire et les traditions populaires. Au Cameroun les populations du Centre, Sud et Est le désigne par Iyem qui peut encore vouloir signifier, animal.

Caractéristiques

Le creux dans le tronc des vieux chênes est ici, idéal pour cacher des trésors ou bien pour afficher des idoles religieuses, formant ainsi un petit sanctuaire à la croisée des chemins. Qu'il s'agisse du chêne sessile ou du chêne pédonculé, les caractéristiques du bois de chêne sont comparables. Le chêne donne un bois parmi les plus lourds des essences tempérées, pour ce qui est de la variété européenne. Le chêne des pays tropicaux a une masse volumique d'environ 720 kg/m3. Il faut cependant noter que les chênes du Japon sont beaucoup plus légers (660kg/m3).

A côté de son bois, le chêne produit des glands (fruits) consommés à peu près partout dans le monde par toutes les populations de chasseurs-cueilleurs. Cet usage a persisté, aux époques modernes. Les glands constituent un aliment complémentaire dans les périodes difficiles (aliment de disette). Il est toutefois à noter la toxicité des glands (européens) pour l'homme lorsqu'ils sont consommés en grande quantité ou simplement régulièrement crus ou pas assez cuits. Ils sont aussi toxiques pour les ruminants, les chevaux et les chiens. Ce, pendant que les cochons et les sangliers y semblent moins sensibles.

Plante pourtant médicinale, le chêne a des vertus curatives certaines. Les glands, en purée, sont efficaces contre les diarrhées. Le café de glands lui, est un fortifiant et les feuilles aident à la cicatrisation des blessures. Et ce n'est pas tout car l'écorce du chêne est efficace pour soigner les brûlures, les engelures et les hémorroïdes. Elle est également employée par l'industrie de la chimie fine qui extraie ses matières tannantes et des colorants rouges. Pendant des siècles, les fruits du chêne ont été plus importants que son bois. Jusqu'au début du 19e siècle, les livres d'enseignement ne calculaient pas la valeur d'une chênaie en fonction du rendement probable du bois, mais du rendement capitalisé des glands, ces derniers constituant le fourrage préféré des porcs. En cas d'hémorroïdes, il est conseillé de prendre des bains de siège dans une décoction d'écorce de chêne. La même recette est recommandée pour les cas d'irritations de la matrice. Une décoction de racines est utilisée comme gargarisme contre l'enflure des amygdales, contre l'angine ou pour fortifier les gencives.


Source: Quotidien Mutations


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
chêne  vertus pharmaceutiques  diarrhée  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site