Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Portrait
Jocelyne Nina : Née pour être animatrice
(17/04/2008)
La co-présentatrice de "Canal matin" reconnaît cependant avoir eu un parcours difficile au Cameroun.
Par Hugo Tatchuam
Jocelyne Nina
Jocelyne Nina

Née à Edéa dans la Sanaga maritime il y a 24 ans, Jocelyne Ateba, de son véritable nom, est la fille d'un ancien haut cadre de la société Aluminium du Cameroun (Alucam). Et c'est dans cette ville qu'elle effectue son parcours scolaire à l'école primaire d'Alucam. " Je vivais dans une cité baptisée Cité des palmes où nous avions tout à notre disposition. C'était un enseignement différent de celui proposé par le système camerounais", indique t-elle. C'est lorsqu'elle accède en classe de 6e qu'elle quitte sa cité pour intégrer le lycée bilingue de la "ville lumière". Après l'obtention de son Bepc, " Nina " intègre le lycée classique d'Edéa où elle obtient son baccalauréat. " C'est en Terminale que j'ai fait les premiers pas dans le monde de la communication. J'étais la présidente du club journal et membre de plusieurs associations départementales de la communication de la Sanaga maritime ", affirme t-elle.

Jocelyne Nina, présentatrice de télévision au Cameroun N'ayant pas réussi à intégrer une école de formation en journalisme, Jocelyne Ateba s'inscrit à la faculté de droit à l'université de Douala. Mais sa passion pour les médias va être très forte. Elle va abandonner les bancs pour déposer des demandes d'emploi dans plusieurs entreprises audiovisuelles de la capitale économique. "J'ai suivi une demande d'emploi pendant un an à Océan city radio. Son directeur général m'a permis finalement d'effectuer un stage d'un mois. C'est au terme de ce stage que j'ai été retenue comme animatrice. C'était là mon véritable premier emploi", mentionne t-elle. Malheureusement, la radio va fermer les portes quelques mois après. Etant au chômage, Jocelyne Ateba vend ses services à Five Tv, une télévision qui avait pour vocation la couverture des événements sportifs. Dans cette télévision qui a finalement mis la clé sous le paillasson, elle travaillait avec des agences de communication. Son travail n'avait rien de journalistique. Elle posait sa voie sur des spots qui étaient ensuite diffusés dans des chaînes de radio et de télévision.




Jocelyne Nina, présentatrice de télévision au CamerounEn 2005, elle se présente pour la deuxième fois à un casting à radio Nostalgie. Ici, elle est retenue comme animatrice. Elle ne va y rester que pendant un an. "i Etant en service à radio Nostalgie, j'ai présenté la finale du concours national de la chanson avec Serges Alain Tassing (Jason Black, son co-présentateur de Canal matin à canal 2 International) à Canal 2. J'ai été rappelée le lendemain par la chaîne de télévision privée pour un casting où j'ai été retenue", raconte l'animatrice qui précise que son départ était motivé par la forte proposition salariale de Canal 2 international.
Depuis deux ans, l'animatrice célibataire, mère d'un petit garçon de 4 ans, se plaît dans ses nouvelles fonctions. Elle a pour manager sa maman sur qui elle se repose avant la prise de toute décision. "Je ne suis pas mariée et je n'envisage pas de le faire dans les prochaines années. Ceux que je rencontre sont toujours réfractaires à mon métier", souligne t-elle.

Source: Quotidien Mutations


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
portraits  medias  jocelyne nina  animatrice  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 29 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site