Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Santé
Hôpital régional d’Ebolowa : le manque d’insuline inquiète les diabétiques
(26/12/2018)
Depuis plusieurs mois, le problème d’absence d’insuline à l’hôpital régional d’Ebolowa n’a toujours pas trouvé de solution. Une situation qui fait paniquer les malades atteints de diabète.
Par Redaction Bonaberi.com:

La tension monte, un climat de psychose règne ces derniers jours au centre hospitalier régional d’Ebolowa. Il faut dire que la carence en insuline inquiète les patients atteints de diabète ainsi que leurs familles. Surtout qu’il se murmure que le médicament en question est au cœur d’un vaste réseau de trafic entretenu au sein de l’institution hospitalière en connexion avec les pharmacies de la ville.

Des accusations que le Docteur Jean Claude Abessolo, le Directeur de l’hôpital a balayées d’un revers de la main en expliquant que le produit subit simplement les contrecoups de cette pénurie. Pour le Docteur Abraham Zoa, Pharmacien en chef de l’hôpital, « cette rupture dure depuis six mois mais le problème se pose au niveau du Fonds pour la promotion de la santé du sud qui est en quelque sorte le grossiste du secteur public. L’insuline est l’un des médicaments dont le gouvernement supporte les charges dans l’approvisionnement», précise-t-il.

Il poursuit : « Le gouvernement a fixé un prix dans la formations sanitaires publiques qui est de 3000 FCFA mais cette rupture fait en sorte que le prix ne soit plus respecté puisque les grossistes répartiteurs privés le vendent à 4600 FCFA prix session quand on applique la marge bénéficiaire de 1.15 on va se retrouver à 4800 FCFA ce qui ne respecte plus les normes ministérielles. Donc voilà on s’est dit que pour ne pas avoir de problèmes de laisser les malades se diriger vers les officines de ville où ça coûte 6500 FCFA. »

Des explications qui ne semblent pas convaincre Samuel Nna, un diabétique remonté par la situation : « Je suis un patient victime et déçu par cette pénurie qui me semble artificielle alors que l’État du Cameroun nous vante la subvention permanente de ce produit utilisé par la majorité des hommes âgés pendant toute la vie. »



Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
santé  cameroun ebolowa  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site