Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Santé
Grippe A : le Cameroun en alerte
(26/08/2009)
Cameroun: Au cours d’un point de presse hier, le ministre de la Santé publique a donné des précisions sur la gestion de la pandémie.
Par Jocelyne Ndouyou-Mouliom (Cameroon Tribune)
Le Cameroun redouble de vigilance concernant la grippe A.
Le Cameroun redouble de vigilance concernant la grippe A.
Si depuis l’apparition de la maladie en avril dernier, les derniers chiffres parlent de plus de 182 000 cas enregistrés dont 1800 décès dans le monde, l’Afrique s’en sort plutôt bien avec onze décès sur environ 4000 cas détectés.

Quant au Cameroun, les quatre cas confirmés par le Centre Pasteur en début du mois ont favorablement répondu au traitement. Il s’agissait de quatre jeunes, âgés de 8 à 13 ans, vivant ensemble ou à proximité dans un quartier de Yaoundé. Concernant le traitement qui leur a été administré, un seul malade a été mis sous Tamiflu, à cause des risques de complications qu’il présentait, du fait de son état asthmatique. La situation a donc été maîtrisée. « A ce jour, tous ont recouvré leur parfaite santé et le risque de contamination a été circonscrit grâce à l’endiguement rapide des cas », a affirmé André Mama Fouda. Le Minsanté a également insisté sur le fait qu’il n’y a aucun rapport entre la grippe aviaire (H5N1), la Grippe A H1N1 2009 et la grippe porcine.

Pour ce qui est de la disponibilité des antirétroviraux (ARV), deuxième point à l’ordre du jour de la rencontre avec la presse, le Minsanté s’est dit « scandalisé de constater que certains Camerounais favorisent la vente parallèle de ces médicaments pourtant gratuits ». Rappelant en outre qu’un Camerounais qui achète ses ARV dans les structures non agréées ou dans la rue est mal suivi et peut développer des résistances, mettant en danger d’autres personnes. D’autant plus que des efforts ont été faits pour améliorer la prise en charge. En effet, les prescripteurs ont été exhortés à mettre les malades plus précocement (350 CD4 au 200 CD4), pour leur permettre de mieux répondre au traitement et d’être actifs plus longtemps. De plus, la Centrale nationale d’approvisionnement en médicaments essentiels et consommables médicaux (CENAME), dispose de suffisamment de stock pour répondre à la demande allant de 3 à 18 mois selon les protocoles de traitement. Et selon le Minsanté, même si en décembre 2009, le Round 3 du Fonds Mondial arrive à son terme, le Cameroun a pour défi majeur d’assurer la continuité de la gratuité des ARV, malgré l’explosion exponentielle de sa file active qui se situera à 74 000 personnes au lieu des 36 000 prévues lors de la conclusion du Round en 2004. Mais déjà, une proposition au 9e round a été soumise, avec la particularité de la mise en évidence d’un partenariat public/privé dans la lutte contre le Sida. Les résultats sont attendus en fin d’année.


Source: Cameroon Tribune


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
grippe a h1n1cameroun  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site