Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Sports
Coupe du monde : Humilié par la Croatie, le Cameroun est out
(19/06/2014)
Le Cameroun s'est incliné 0 à 4 face à la Croatie lors de son second match de coupe du match et jouera le troisième pour rien
Par Rédaction Bonaberi.com
La déception de Benjamin Moukandjo
La déception de Benjamin Moukandjo
Stéphane Mbia avait promis que ce serait un autre Cameroun. Samuel Eto'o avait déjà la tête ailleurs en promettant de tout déballer et d'informer le président Paul Biya des agissements de chacun. Chacun avait ses petits soucis avant cette confrontation face à la Croatie, pourtant cruciale pour éviter comme en 94 et 2010 de subir deux défaites.

C'était bien parti, avec un Cameroun bien en place, et plusieurs offensives bien menées principalement par un Benjamin Moukandjo et un Vincent Aboubakar qui justifiait sa titularisation. Mais trahis encore une fois par une défense trop approximative, les lions indomptables ont concédé un but sur quasiment la première occasion croate.

On a revu quasiment les mêmes maux qu'en 2010 : en latéral droit, Mbia coupable d'un marquage approximatif. A gauche, Assou-Ekotto avec un placement incompréhensible. Deux faits dont ont largement profité les Croates, qui s'ils n'en demandaient pas tant, ont aussi été largement aidés par un Alexandre Song qui a jugé intelligent d'envoyer un coup de coude sur le dos de Mandzukic qui l'avait provoqué.

Réduits à 10, menés au score à la mi-temps, la tâche du Cameroun s'avérait impossible. Et elle l'a été.


L'expulsion de Song a lourdement handicapé le Cameroun
L'expulsion de Song a lourdement handicapé le Cameroun
En seconde période, sur une erreur grossière de relance d'Itandje, les Camerounais ont concédé le second but. Et sont partis à l'abordage. En infériorité numérique, avec une défense aux abois, ils ont logiquement concédé 2 buts et plus et auraient pu en prendre quelques uns de plus n'eurent été des sauvetages sur la ligne, des parades d'Itandje ou quelques mauvais choix croates.

Pöur pousser la déception jusqu'au bout, on a vu un Benoît Assou-Ekotto envoyer un coup de tête à Benjamin Moukandjo. Hors de lui, le latéral camerunais semblait tellement furieux que même Samuel Eto'o s'est fait envoyer paître à la fin du match. Furieux d'avoir en deux mondiaux fait surtout parler son placement erratique et ses erreurs défensives ? Impossible de le savoir maintenant.

Si on a apprécié un Benjamin Moukandjo qui a mouillé le maillot jusqu'au bout, ne ménageant pas ses efforts défensifs et offensifs, tout comme Choupo-Moting, il y a encore trop de tendresse dans cette équipe dont la reconstruction prendra du temps.

Longtemps considéré comme le coeur du problème des lions indomptables, Eto'o n'était pas sur la pelouse hier, et a encouragé ses coéquipiers depuis le banc. On a pourtant vu la 2e défaite la plus lourde des lions en coupe du monde depuis la Russie en 94 (1-6) et à égalité avec la claque de 1990 où le Cameroun était déjà qualifié.

Que chacun prenne les responsabilités qui sont siennes. Affaire à suivre.




Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
sports  football  lions indomptables  bresil 2014  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site