Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Cameroun : Moukoko Njoh nouveau Dg du Port de Douala
(16/12/2015)
Il a été porté à titre intérimaire à la tête de cette structure, à l’issue d’un conseil d’administration extraordinaire tenu vendredi dernier.
Par Quotidien Mutations
Moukoko Njoh, nouveau directeur du Port de Douala
Moukoko Njoh, nouveau directeur du Port de Douala
Charles Michaux Moukoko Njoh, ancien directeur général adjoint du Port autonome de Douala (Pad), est le nouveau patron de cette structure. Il a été porté à sa tête à l’issue d’un conseil d’administration extraordinaire tenu vendredi dernier à Yaoundé.

Il reçoit ainsi des pouvoirs intérimaires pour palier à l’absence prolongée d’Emmanuel Etoundi Oyono, le désormais ex Dg, que l’on dit tantôt très malade du côté de la France, tantôt en convalescence à Nkolya, son village natal situé dans le département du Nyong et So’o (région du Centre).

La désignation de Charles Michaux Moukoko Njoh au poste de Dg, fut-il par intérim, signe le départ, pour une seconde fois, d’Emmanuel Etoundi Oyono du port, lui qui y a séjourné pour une première fois entre 2005 et 2008 avant d’être nommé Dg de la Mission d’aménagement et d’équipement des terrains urbains et ruraux (Maetur). Il y reviendra toujours par décret présidentiel le 27 mars 2012.


Présenté comme un modèle, du moins pour ce qui est de la gestion du Pad, Etoundi Oyono ne fait cependant pas preuve de virginité sur le plan judiciaire. Il avait été condamné à trois ans de prison avec sursis pendant cinq en 2013, pour complicité d’usage de faux en écriture, dans l’affaire dite Bibi Ngota, du nom du journaliste décédé en garde vue à la Prison centrale de Yaoundé-Kondengui en mai 2010. Des informations ont fusé il y a quelques mois autour du retrait de son passeport.

L’on ignore si elles étaient fondées (puisqu’il a pu sortir du pays par la suite), mais, d’ores déjà, des mauvaises langues remettent fortement en cause l’argument sanitaire avancé pour justifier l’absence de son poste, depuis plus de deux mois, du fils de Mbalmayo. Pour cette opinion, il aurait subtilement fui le pays pour échapper à la justice. Agée d’environ 50 ans, Charles Michaux Moukoko Njoh, qui remplace Etoundi Oyono à la tête du Pad, est ingénieur en génie civil, diplômé de l’Ecole supérieure polytechnique de Yaoundé.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
news  port  douala  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site