Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Faits Divers
Cameroun : Le pasteur Dieunedort Kamdem déménage
(06/08/2013)
A la suite de son interdiction, la Cathédrale de la foi de Dieu a quitté sa nouvelle chapelle du quartier Elig –Essono Vendredi dernier
Par Le Jour
Le sujet est dans toutes les conversations ce samedi 03 août au quartier Elig-Essono de Yaoundé. La veille, d’après des témoins, vers 17h30, les membres de la Cathédrale de la foi ont déménagé tout le mobilier qu'ils pouvaient transporter.

Par camions entiers, ils ont emporté bancs, autels, moquettes, fleurs et autres calices. Selon une femme qui tient une quincaillerie située juste en face de l'édifice, ils venaient d'apprendre à la radio que leur église devait être fermée.

Une fermeture que Jean-Jacques Ekobena, le chef du quartier Elig-Essono, accueille avec soulagement. Selon une autre femme qui tient un restaurant juste en face du bâtiment, ses voisins étaient extrêmement bruyants. Pour la soeur aînée du chef, l'installation de la Cathédrale de la foi dans cette petite chapelle catholique « était tout simplement indécente ».

Tous pointent du doigt l'héritière de la famille de Martin Essono Mballa, qu'ils accusent d'avoir loué le bâtiment à Dieunedort Kamdem. « L'archevêque de Yaoundé la courtisait jusque dans les sous-quartiers pour qu'elle ne loue pas la chapelle à ces hommes et que cette église qui a été construite pour les catholiques reste dans l'Eglise catholique romaine », se souvient un natif du coin. Malgré toutes les démarches et une forte opposition de ses neveux et cousins, la propriétaire des lieux sera inflexible. En fin d'année 2012, la Cathédrale de la foi aménage à Elig Essono.


Relookage

De la chapelle décatie d'alors, Dieunedort Kamdem va faire une église pimpante. Il peint l'édifice d’orange (la croix incluse) et jaune cassé. Il dalle le sol de carreaux en faïence, auxquels il ajoute de la moquette. L'édifice est muni de six climatiseurs et de 12 grands ventilateurs de plafond.

Les vitres sont fumées. Les portes d'entrée sont des rideaux métalliques, surmontés de deux panneaux lumineux portant les écriteaux « Bienvenue » et « Welcome ». Un autre panneau lumineux est accroché à la façade de l'église comme pour les grandes surfaces commerciales.

Mais le clou de la décoration est cette affiche géante placardée sur tout le fronton, avec la photo presque grandeur nature du « révérend docteur Dieunedort Kamdem », à côté de laquelle il est annoncé chaque vendredi, « une soirée des miracles de 18h à 20h30 ».


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
dieunedort kamdem  faits divers  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site