Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Cameroun : Incertitudes sur le lieu du prochain défilé du 20 mai
(24/03/2010)
Le 22 février 2010, le comité national d’organisation des cinquantenaires a annoncé, au sortir d’une réunion au palais de l’Unité, la délocalisation de la place du défilé, suscitant le scepticisme des habitants de la capitale, Yaoundé.
Par Redaction Bonaberi.com (Michel Ange Nga)
Tsimi Evouna, délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé
Tsimi Evouna, délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé
La nouvelle barre la une de l’hebdomadaire L’anecdote dans son édition du lundi 15 mars 2010 : « Biya annule la délocalisation du défilé à Omnisports ». Mais le journal d’Amougou Belinga précise que cette information qui est pour l’instant confidentielle est une exclusivité de L’anecdote.

En parcourant l’article consacré à cette information, le lecteur apprend que la décision du chef de l’Etat est motivée par la conjugaison des actes de racket, d’arnaque et autres « calculs affairistes pernicieux » du maître d’œuvre des travaux d’aménagement du nouveau site, la Communauté urbaine de Yaoundé (Cuy).

En attendant la confirmation de cette information qui cristallise les conversations dans les chaumières de Yaoundé, les habitants de la capitale ne se privent pas de se prononcer sur la qualité de la nouvelle place du défilé.

Long d'un kilomètre, le nouveau boulevard encore en réfection laisse Joseph Penkeu, enseignant au collège Adventiste de Yaoundé dubitatif. « Je trouve que le nouveau site est trop est étroit comparé au boulevard du 20 mai dans le centre ville qui accueille le défilé depuis plus de 20 ans », déclare t-il avec un crève-cœur. Il trouve en effet que même si le nouveau boulevard semble être plus long, il demeure vrai qu’il n’offre pas beaucoup d’espace aux multiples curieux que draine le spectacle du 20 mai.



« Je n’arrive pas à comprendre pourquoi il faut refaire le nouveau boulevard entièrement. C’est encore de l’argent qu’on va dépenser pour rien », s’offusque Stéphane Nzali, étudiant à l’université de Yaoundé II-Soa. Il est rejoint par un journaliste de la place qui compare les travaux en cours sur le nouveau site à un gouffre à sous. « On a l’impression qu’il faut gonfler la facture du cinquantenaire », plaisante ce journaliste sous le sceau de l’anonymat. Et si on en croit le journal L’anecdote, seuls les travaux liés à la délocalisation de la place du défilé s’élèveraient à 9 milliards de F CFA. Une somme énorme, qui reste encore à officialiser par les autorités.

Loin de ces préoccupations financières, un chauffeur de taxi évoque, pour sa part, les bouchons qui vont incommoder la circulation dans la ville de Yaoundé à chaque 20 mai. Il continue en se désolant de la précipitation de cette décision de délocaliser le site du défilé. Une décision du comité national d’organisation des cinquantenaires, que dirige le directeur du cabinet civil à la présidence, Martin Belinga Eboutou.



Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
news  yaounde  20 mai  fete nationale camerounaise  michel ange nga  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 1 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2020. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site