Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Cameroun : Afferro Mining cherche chemin de fer
(17/07/2012)
La compagnie minière exploite du minerai de fer au Sud du Cameroun, mais se retrouve confrontée au manque de moyens de transport des ressources
Par Rédaction Bonaberi.com
Afferro Mining, qui possède un projet d’exploitation de minerai de fer au Cameroun, recherche un partenaire stratégique ; une recherche qui pourrait mener la société jusqu’aux compagnies sud-africaines, a déclaré Vendredi dernier son présdient, David Netherway.

La société anglo-américaine détenant à 65% la filiale locale Kumba Iron ore a envisagé l’éventualité de se lier avec le plus gros producteur d’acier d’Afrique du Sud afin d’augmenter leur production de minerai.

Afferro, qui vent son minerai sur les marchés de Londres ou de Toronto, exploite une zone riche de plus de 2.5 milliards de tonnes au Sud du Cameroun et fiat de la prospection dans quatre zones supplémentaires avec 7 foreuses. L’enjeu majeur reste de déplacer tout le minerai sur plus de 300 kilomètres jusqu’à l’océan atlantique, sans aucune ligne de chemin de fer avoisinante.

« Nous recherchons un partenaire stratégique et nous regardons du côté de l’Orient avec des pays comme le Japon, la Corée, la Chine ou l’Inde, mais nous n’excluons pas les compagnies sud-africaines », a déclaré David Netherway.


Le projet le plus avancé, appelé Nkout, est évalué à 25 millions de tonnes de minerai près au transport avec une qualité de fer au dessus de 60%. Ce minerai est une couche oxydée au dessus du corps principal de magnétite qui constitue la ressource.

« Nous pensons que la bonne qualité des ressources et l’acheminement du minerai sont intéressants et renforce la possibilité de démarrer une opération à petite échelle et bas prix permettant de générer des revenus anticipés. La première récompense serait pour nous de vendre Nkout et de garder le reste des acquisitions. Ensuite nous pourrions vendre les prospects et garder les liquidités pour faire autre chose. Enfin, nous pourrions vendre la société », a déclaré Netherway qui a néanmoins indiqué qu’Afferro Mining n’était pas à vendre pour l’instant.

Face à l’enjeu du transport, Afferro et d’autres compagnies minières opérant au Cameroun ou au Gabon attendent le résultat d’une offre de rachat de la compagnie australienne Sundance Ressources et son dépôt de Mbalam. Sundance et le gouvernement camerounais ont signé un accord pour construire un chemin de fer – dans un partenariat 80-20 – au Sud. Afferro pourrait alors utiliser le chemin de fer en payant une taxe, ou alors construire son propre réseau, mais nécessiterait pour cela un partenaire.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
afferro mining  economie  news  minerai  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site