Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Sports
Cameroun : Adoum Garoua parle du championnat et de Lavagne
(24/05/2012)
Le ministre des Sports a tenu Mardi une conférence de presse pendant laquelle il a abordé les questions chaudes du football camerounais
Par Rédaction Bonaberi.com
Adoum Garoua, ministre des Sports et de l'Education physique
Adoum Garoua, ministre des Sports et de l'Education physique
Le ministre de la Jeunesse et des Sports continue son activisme et s’engage sur tous les fronts. Après avoir réagi sur le conflit entre Roger Milla et la Fédération Camerounaise de Football, le ministre s’est exprimé sur le championnat camerounais ainsi que sur l’équipe nationale.

Concernant l’équipe nationale, dont il a rencontré les joueurs hier à Metz – où les lions sont en stage –, le ministre a affirmé son soutien au sélectionneur, Denis Lavagne.

« Il y a des difficultés administratives qui ne permettent pas que le technicien français puisse être totalement engagé par l’Etat du Cameroun. Néanmoins, il bénéficie du soutien des pouvoirs publics et devra conduire les quadruples champions d’Afrique lors des trois prochaines rencontres qualificatives à la coupe du monde 2014 et à la Coupe d’Afrique 2013. Ce n’est pas le moment de lancer un appel à candidature à la tête des lions indomptables », a-t-il déclaré.


Une position pas totalement en phase avec celle de Roger Milla, qui a pour objectif d’œuvrer pour le recrutement d’un entraîneur capable de refaire de l’équipe du Cameroun une équipe compétitive capable de remporter des tournois majeurs. Sous-entendu, Denis Lavagne n’est pas l’homme de la situation.

Concernant une rencontre avec certains leaders de l’équipe – notamment Nicolas Nkoulou et Alexadnre Song –, le ministre a parlé d’une indisponibilité des joueurs concernés pour la discussion qui devait porter sur l’amélioration de l’encadrement des lions indomptables.

Sur la question du championnat national, l’Etat décaissera 560 millions de francs CFA pour soutenir les clubs des championnats de première et seconde divisions. Le ministre a toutefois tenu à préciser que les joueurs étaient employés par leurs clubs respectifs et non par l’Etat, et qu’en conséquent il en fallait pas s’attendre à ce que l’Etat providence règle durablement la question des salaires.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
sports  football  adoum garoua  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2020. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site