Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Portrait
Cameroun - WeCashUp se rêve en leader du paiement mobile en Afrique
(07/08/2015)
Prix de la jeune entreprise africaine #13. Avec WeCashUp, la start-up Infinity Space propose une sorte de Airbnb, mais appliquée au paiement.
Par Le Point Afrique
L'équipe de WeCashup
L'équipe de WeCashup
Le Point Afrique : quel problème essayez­-vous de résoudre ?
Cédric Atangana : L'Afrique compte environ 800 millions de personnes non ­bancarisées. Exclues du système financier, elles ne peuvent pas aussi faire des achats sur Internet. Pourtant, 80 % de ces personnes, que les acteurs du e­-commerce ont du mal à atteindre, possèdent un téléphone portable. Notre idée : leur proposer un nouveau moyen de paiement, simple, rapide et hautement sécurisé.

Comment l'idée de ce projet vous est­-elle venue ?
En tant qu'Africain de la diaspora, j'ai eu à dépanner certains amis qui n'avaient pas de carte bleue pour leurs achats en ligne. En fait, ils nous remettaient en cash l'équivalent de la somme dépensée avec notre carte bancaire. Par ailleurs, lors d'un concours de développeurs organisé en Afrique, certains qui voulaient être des candidats n'ont pas pu participer faute de pouvoir fournir leurs coordonnées bancaires. L'idée de ce projet est donc née de notre volonté de venir en aide à toutes ces personnes.

Quelle est votre solution à ce problème ?
WeCashUp, une application qui vous permet de faire vos achats en ligne et hors ligne et payer avec votre mobile de manière fiable, sécurisée et à moindre coût sans avoir une carte ou un compte bancaire. WeCashUp est surtout un système financier bâti par la communauté ! Tout petit commerce ou boutique de notre réseau est un point de dépôt et de retrait d'espèces. Pas besoin d'avoir des agences partout, du gros personnel ou des distributeurs de billets très coûteux. C'est la Airbnb du système financier.


Avez­-vous identifié vos concurrents ? Si oui, qui sont-­ils ?
En France, Compte Nickel propose une carte prépayée aux personnes non­ bancarisées (mais reste figée en France uniquement). Au Kenya, nous avons M­Pesa, le leader du paiement mobile en Afrique de l'Est. Dans d'autres pays d'Afrique, Orange, MTN et d'autres opérateurs de télécoms essaient de proposer le même type de services. En parallèle, les banques comme Equity Bank au Kenya et Ecobank proposent des services de m­banking.

Quelle est votre valeur ajoutée ?
Elle est d'abord et surtout sociale, car nous souhaitons offrir un moyen de paiement de secours aux exclus du système bancaire. Elle est aussi écologique, car nous travaillons à la dématérialisation complète des moyens de paiement. Et enfin notre valeur ajoutée est financière et nomade, car elle permet la réduction des coûts de transfert d'argent des diasporas à l'international vers leurs pays d'origine en Afrique et dans le monde.

Comment comptez­-vous rentabiliser votre projet ?
Notre modèle économique est simple. Nous ciblons surtout tous les acteurs du commerce électronique à qui nous proposerons des tarifs par lot de transactions beaucoup moins onéreux que ceux de la concurrence.

Qu'en est-il de l'équipe qui mettra en oeuvre ce projet
L'équipe est composée de sept jeunes, filles et garçons, avec des compétences diverses mais complémentaires.

- Cedric Atangana : CEO, innovation produit et coordination générale.

- Annicelle Reine Kungne : CFO, administration, juridique et finance.

- Kenneth Kinyanjui : CTO, développement d'applications et administration système.

- Marcelle BEKONO : CMO, marketing digital et communauté
.

- Song Zhang : COO, responsable des opérations et logistique.

- 
Jules­ Hervé Mout : CRM, responsable relation­ client.

- Mercy Orangi : CMD, stratégie de développement mobile.

Quels sont les besoins cruciaux que vous avez identifiés ?
Aujourd'hui, nous avons besoin de ressources humaines plus expérimentées dans les domaines de la finance internationale, droit des affaires à l'international liées au domaine financier, marketing international afin de nous permettre d'aller beaucoup plus vite dans notre lancée. En parallèle, nous préparons une levée de fonds que nous avons échelonnée sur le temps afin de doper notre potentiel innovant et d'étendre nos activités sur tout le continent et ailleurs, si possible.

Quel est l'état d'avancement du projet ?

Nous sommes en phase de lancement de notre marketplace www.weshopup.com. En parallèle, nous avons déjà un prototype fonctionnel de notre plateforme de paiement mobile et finalisons les procédures administratives pour la mettre en activité dans les prochains mois.

Racontez­-nous une anecdote illustrant votre difficulté à trouver des financements
Dans la Silicon Valley aux USA, nous avons gagné 20 000 USD en 60 secondes de pitch. C'était fabuleux et nous avons voulu aller plus loin et lever plus de capitaux pour lancer notre entreprise. Cependant, beaucoup de fonds d'investissement là-bas, bien que très ouverts au risque, nous ont fait comprendre que notre projet était encore très "early­stage" (trop jeune avec en plus une entreprise pas encore créée) pour qu'ils interviennent financièrement. Cela a été la même chose en Angleterre et dans tous les pays anglo-saxons.

Comment voyez-­vous votre projet dans cinq ans ?
Dans cinq ans, nous espérons devenir le "PayPal" africain, leader du paiement mobile en Afrique, afin de permettre à des millions de personnes de pouvoir faire leurs achats en ligne plus facilement, en toute sécurité.

Quel est le rêve de votre vie ?
Notre rêve est de bâtir la première grosse entreprise hi­-tech d'Afrique à la dimension d'Alibaba en Chine, d'Apple ou de Facebook aux USA.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
portrait  wecashup  startup  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site