Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Santé
Cameroun - Médicament du poteau : un risque pour la santé
(25/01/2009)
Les médicaments vendus hors des pharmacies et plus connus sous le nom de médicaments du poteau ou médicament de la rue, sont un problème de santé publique.
Par Rédaction Bonaberi.com (Anne Mireille Nzouankeu)
Un jeune vendeur de médicaments du poteau qui vit de la vente de ses produits à Yaoundé
Un jeune vendeur de médicaments du poteau qui vit de la vente de ses produits à Yaoundé
La question du médicament de la rue a été longuement débattue lors de la conférence de l’ordre national des pharmaciens du Cameroun qui s’est achevée ce 23 janvier 2009. L’émergence d’un marché parallèle d’approvisionnement en produits pharmaceutiques pose plusieurs problèmes de fond. Exposés à la chaleur, à la poussière, aux manipulations diverses et conservés dans de mauvaises conditions, ces médicaments ne produisent pas toujours l’effet escompté.

Le plus grand risque auquel s’expose les clients des pharmaciens de la rue est une erreur de diagnostic, erreur qui conduit à un empoisonnement. Mme Bélibi une ménagère de Yaoundé, apporte un témoignage assez éloquent : « ..j’ai une connaissance qui a failli mourir chez ces vendeurs de médicaments. Elle faisait ses courses et elle a été prise de vertiges. Elle s’est arrêtée chez ces gens et on lui a dit qu’il lui fallait un remontant. On lui a fait une injection. Elle s’est évanouie avant même la fin de l’injection. A l’hôpital on s’est rendu compte qu’il y avait non seulement une erreur de diagnostic mais aussi que l’injection avait été mal administrée. On lui avait fait une injection intra-veineuse alors que ce produit s’administre de manière sous-cutanée ».

Les médicaments, manipulés par des mains non expertes, constituent alors de véritables menaces pour la santé des populations. Délivrés par des vendeurs non formés, ces produits s'avèrent être la cause des résistances aux antibiotiques, des intoxications médicamenteuses et aussi des malformations congénitales. La qualité du médicament de la rue pose aussi problème. Un infirmier , qui a souhaité garder l’anonymat précise : « je travaille dans un service de planning familial et j’ai vu plusieurs cas de femmes qui sont tombées enceintes pendant qu’elles prenaient des pilules contraceptives achetées dans la rue. Je pense qu’il y a beaucoup de faux médicaments dans leurs stocks ».


Chaque médicament est doté d’un principe actif. Ce principe actif reste efficace jusqu’à la date de péremption du médicament, à condition qu’il soit conservé dans des conditions requises. Dans la rue, l’action combinée de la chaleur, de l’humidité, du soleil et des manipulations diverses transforment le médicament en poison. Pour le Dr. Carole M…. pharmacien à Yaoundé, «… la tétracycline par exemple, exposée à de très fortes températures se transforme en oxytétracycline qui est un poison. »

Les médicaments de la rue, échappent au contrôle des normes de qualité et de garantie de fabrication. Leur authenticité n’est de ce fait pas garantie et ils s’apparentent à des médicaments contrefaits. Ils causent des dommages à la santé et pourtant ils constituent un marché de plus en plus florissant.

La rédaction de Bonaberi.com a voulu savoir ce qui suscite autant d’engouement pour les médicaments de la rue. La réponse semble être les prix relativement bas de ces médicaments comme le montre la vidéo ci-dessous.

Le reportage vidéo de Bonaberi.com







Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
anne mireille nzouankeu  médicaments  poteau  marché noir  santé  société  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 2 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site