Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Sports
Cameroun - Lions indomptables : Le système de jeu remis en cause ?
(06/06/2010)
La cause des difficultés des lions indomptables à s'imposer depuis plusieurs mois pourrait résider dans le dispositif utilisé par Paul Le Guen
Par Redaction Bonaberi.com (Nkwayep Mbouguen)
Le Cameroun dispose d'individualités de premier plan avec des joueurs quasiment tous titulaires dans leurs clubs respectifs : Samuel Eto'o, Achille Emana, Alexandre Song, Nicolas Nkoulou, Benoît Assou-Ekotto... Pourtant la sauce ne prend pas et le Cameroun n'a plus dominé les débats lors d'une rencontre depuis le match face au Maroc à Faes.

On a pointé du doigt de nombreuses failles avérées des lions : un gardien trop friable, une défense trop vieille, un milieu de terrain trop léger... Des failles que Paul Le Guen s'est ardemment essayé de corriger, au vu du gros turnover appliqué en défense : Nounkeu, Bong, Bassong, Nkoulou, Mbia, Chedjou, Assou-Ekotto, Mandjeck, Binya, Song, Geremi ont été utilisés depuis Janvier.

Force est de constater tout de même que le Cameroun a depuis ce mois de Janvier remporté un seul match face à la Zambie, handicapé par de lourdes erreurs défensives, un jeu parfois trop inexact et surtout, une capacité offensive trop faible.

Mais au delà des faiblesses constatées ci et là par les observateurs, il se pourrait que la faiblesse camerounaise vienne d'un point crucial : le système de jeu. En effet, nous avons mis en lumière l'absence de joueurs de couloir dans l'effectif sélectionné par Le Guen. Pourtant, le Cameroun évolue en 4-3-3, un système nécessitant d'avoir soit des ailiers capables de percuter sur le côté, soit un milieu de terrain très intense qui ratisse le terrain.

Pour exemple, l'Inter Milan, le FC Barcelone ou le FC Chelsea de José Mourinho avaient l'un ou l'autre, sinon les deux conditions et ont toujours réussi dans ce fameux système à 3 attaquants. Il est malheureux de dire que le Cameroun n'a ni l'un ni l'autre. En effet, Pierre Webo, Mohamadou Idrissou, Achille Emana, Vincent Aboubakar et Eric Maxim-Choupo Moting n'ont pas le profil de joueurs pouvant avaler les kilomètres en contre-attaque ou en courant après l'ailier ou le latéral adverse.

Le seul attaquant pouvant éventuellement remplir la tâche sur le côté est Samuel Eto'o ; mais de ce côté là aussi ça coince parce que si le numéro 9 camerounais semble capable de le faire en club, en équipe nationale c'est autre chose et il n'a jamais paru à son aise sur les côtés.

Résultat des courses, on se retrouve avec un jeu handicapé parce que les attaquants exilés sur le côté se démultiplient en courses au dessus de leurs capacités physiques, et cela se ressent sur leur lucidité dans les phases offensives et dans leur implication dans le jeu au fil des minutes. Ce constat est particulièrement vrai avec Achille Emana, véritable maître à jouer quand il évolue dans l'axe, mais âme en peine quand il joue à droite ou à gauche. Achille Webo, dont la qualité première est le talent devant le but, ne sait pas non plus trop quoi faire lorsqu'il est décalé.




Ces failles sur les côtés sont habituellement comblées par un milieu très dense et un pressing important. C'était le cas du FC Chelsea avec Michael Essien, Frank Lampard et John Obi Mikel. Au Cameroun cela n'a jamais été le cas. Si Alexandre Song a jusqu'ici semblé le seul à pouvoir couvrir les espaces en continu, le milieu d'Arsenal a souvent été obligé de descendre très bas pour renforcer une défense aux abois.

Jean II Makoun, joueur le plus utilisé au milieu de terrain a été décevant de ce côté là ; le joueur de Lyon qui joue très souvent court et en première intention dépend trop de la précision de son jeu et des déplacements de l'attaque ou des solutions proposées par ses compères du milieu. Privé de solutions, il perd souvent la balle, ce qui est l'interdit numéro 1 dans le 4-3-3.

Des autres joueurs utilisés, on n'a pas trouvé de profil capable de ratisser réellement large : ceux qui ont apporté le plus de satisfaction de ce côté sont Georges Mandjeck et Eyong Enoh. Le premier est condamné à un poste de latéral droit tandis que le second joue parfois trop brouillon malgré sa bonne volonté.

Et à ce jeu, les latéraux du Cameroun se trouvent souvent en grande difficulté, constamment en sous-nombre. Si Benoît Assou-Ekotto de par sa solidité arrive quasiment tout seul à s'occuper du côté gauche, cela est une autre histoire à droite : Geremi et Mandjeck ont éprouvé beaucoup de mal à assurer l'arrière garde. Stéphane Mbia et Abouna ont semblé plus à l'aise dans ce système, mais le premier est préféré dans l'axe tandis que le second n'a pas été retenu.

Au vu des résultats et surtout du jeu affiché par le Cameroun, il serait peu être judicieux de changer et de passer à un dispositif avec moins d'attaquants, comme a suggéré Patrick Mboma dans un entretien à Afrik.com.

Une possibilité serait le 4-4-2 qui a fait le succès des lions indomptables dans les années 2000, avec certes Eto'o et Mboma en pointe et des joueurs au sommet de leur art. Là, on évoluerait vraisemblablement avec Eto'o et Choupo-Moting, même si cela reviendrait à se priver de Webo et / ou d'Emana, qui pourraient apporter leurs réalisme et explosivité en seconde période.

Cela aurait pour avantage de densifier le milieu de terrain notamment au niveau des ailes et de de bloquer les ailes. Les attaquants, quasiment exclusivement dévolus aux tâches offensives auraient plus de mordant tandis que les latéraux pourraient monter un peu plus, soutenus par des joueurs de couloir.

Les choix reviendront en tout cas à Paul Le Guen, qui peut continuer en 4-3-3 mais avec les joueurs adéquats à une meilleur émulation attaque – milieu – défense, ou à un dispositif plus classique.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
coupe du monde 2010  sports  football  lions indomptables  cm 2010  afrique du sud 2010  nkwayep mbouguen  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2020. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site